Dégât des eaux : que couvre l'assurance habitation ? - La famille Jassurmalin

Guide de l'assurance > La famille Jassurmalin > Dégât des eaux : que couvre l'assurance habitation ?

La famille Jassurmalin

Les histoires de la famille Jassurmalin

Consultations : 9315
Commentaires : 0
|
Assurance maison : comment gérer 1 dégât des eaux
Alors que la famille Jassurmalin vient de passer un excellent week-end à la campagne, une catastrophe est arrivée : un dégât des eaux.

Sophie Jassurmalin est effondrée : la première chose qu’elle remarque en rentrant c’est son parquet complètement gondolé et son superbe tapis en soie entièrement imbibé d’eau. Alors qu’elle regarde, prostrée, les dégâts provoqués par l’eau, son mari David prend les choses en main : « Chacun prend une serpillère ou une serviette et chacun éponge ! » 

C’est la valse des serpillères : chaque enfant de la famille s’y met alors que David recherche l’origine de la fuite. «  C’est bien ce qui me semblait. C’est le tuyau de l’évier de la cuisine qui fuit ! » s’exclame David.

Ni une ni deux, ce dernier tente de colmater la fuite tandis que Clément, l'aîné de ses enfants appelle directement un réparateur en urgence pour limiter les dégâts.

Les bons gestes à adopter en cas de dégât des eaux


Dans un immeuble, prévenez immédiatement les voisins qui pourraient en être également victimes ou ceux qui sont susceptibles d’être les responsables. Le syndic de copropriété peut également être tenu informé, notamment si les parties communes sont touchées par le dégât des eaux.

David Jassurmalin a eu bien sûr le bon réflexe : il faut en priorité rechercher la fuite et tenter de la colmater en attendant la venue d’un professionnel qui la réparera. David ferme également l’arrivée d’eau pour limiter d’autres fuites trop importantes.

Les locataires doivent obligatoirement prévenir les propriétaires.

L’assurance logement et les dégâts des eaux


« Sophie, peux-tu aller chercher notre contrat d’assurance habitation s’il-te-plait ? On va regarder les garanties liées aux dégâts des eaux » demande David à sa femme.

L’assurance logement prend en effet bien souvent en charge ce type de sinistre. Toutefois, selon les contrats, le détail des garanties peut quelque peu évoluer. Il convient donc de faire comme la famille Jassurmalin : ressortir son contrat d’assurance !

Pour obtenir une indemnisation rapide, il convient de respecter quelques étapes.

     1. Remplir un constat amiable dédié au dégât des eaux, même si aucun tiers n’est impliqué. Ce document est souvent joint au contrat d’assurance. Il permet de décrire les circonstances exactes du sinistre (lieu, cause, dommages, personnes impliquées et coordonnées des assurances respectives, etc.)
     2. Déclarer le sinistre à son assureur au plus tard 5 jours après avoir rempli le constat amiable.
     3. Faire appel à un réparateur le plus vite possible pour limiter l’aggravation des risques. Conserver la facture du réparateur pour l’assurance. 
     4. L’intervention d’un expert est possible mais pas systématique. S’il intervient à la demande de l’assureur, c’est pour éclaircir les causes d’un sinistre et en évaluer le montant pour l’indemnisation.

Que couvre le plus souvent la garantie dégât des eaux ?


La plupart du temps, cette garantie est complète. Mais si votre contrat d’assurance n’est pas assez performant à votre goût, vous avez la possibilité de rajouter une extension de garantie. 

La garantie dégât des eaux peut couvrir ainsi les risques liés à 

   - Une rupture de canalisation 
   - Une infiltration par le toit 
   - Une simple fuite (le cas des Jassurmalin)

Mais également les interventions provoquées par le sinistre :

   - Les travaux de réparation
   - Les dommages sur les murs (peintures, papiers peints), les plafonds, les sols (parquets, moquettes, tapis)

Attention aux exclusions de garanties pour les dégâts des eaux. Cette garantie ne couvre jamais :

   - Les sinistres liés aux eaux souterraines
   - L’infiltration par les murs ou les fenêtres
   - Les inondations
   - Les logements occupés irrégulièrement (manque d’entretien, manque de surveillance)

« Pas la peine de se noyer dans un verre d’eau avec une bonne assurance maison ! » se réjouit David Jassurmalin en analysant son contrat d’assurance !
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !