Comparez gratuitement

Bonus écologique : des conditions d'obtention renforcées

29 avr. 2022 La Rédaction d'Assurland 414 vues

Assurance auto Comparez gratuitement

Le bonus écologique demeure et son montant ne change pas, mais il sera plus difficile de l'obtenir. Objectif de ce durcissement : empêcher certains automobilistes de profiter de la mesure pour générer des profits.

De nouvelles conditions pour obtenir le bonus écologique

Le bonus écologique dépend désormais de nouvelles règles. S'il est toujours de 6 000 euros (4 000 euros pour une personne morale) pour les véhicules électriques et qu'il restera en vigueur jusqu'au 1er juillet, il sera plus difficile à obtenir. Concrètement, il faudra attendre 12 mois et non plus 6 mois pour pouvoir revendre le véhicule. Autrement, vous devrez rembourser le bonus à l'État. Le nombre de kilomètres à parcourir avant de pouvoir revendre reste quant à lui de 6 000 kilomètres.

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Une mesure que certains automobilistes ont tourné à leur avantage

Pourquoi adopter une telle mesure ? Les pouvoirs publics cherchent à empêcher les consommateurs d'utiliser le bonus écologique pour générer des revenus. En effet, plusieurs clients en ont profité pour acheter un modèle électrique, notamment la Tesla Model 3, pour la revendre à l'étranger après 6 mois et 6 000 kilomètres.

Il faut dire que dans certains pays, les modèles électriques ne profitent pas de subventions aussi importantes qu'en France, mais sont également plus chers à l'achat. L'achat et la revente de ces modèles, anciennement proposés à 43 800 euros sur le marché français (avant de multiples augmentations des prix par Tesla) était une activité rentable pour certains.

Bonus et malus écologique, ce qu'il faut savoir avant d'acheter

Aujourd'hui en France, « Pour un véhicule de moins de 45 000 € dont le taux de CO2 est au maximum de 20 g/km, incluant si nécessaire le coût d'achat ou de location de la batterie, le bonus est de 27 % du coût d'acquisition TTC du véhicule », peut-on lire sur service-public.fr. Jusqu'en juillet prochain, le bonus est plafonné à 6 000 euros (4 000 euros pour une personne morale) tel qu'expliqué.

Ce bonus est aussi cumulable avec la prime à la conversion sous certaines conditions. Il est aussi possible d'en profiter pour acheter une voiture d'occasion. Dans ce cas, le montant de l'aide est de 1 000 euros. L'objectif de cette mesure est de stimuler la vente de voitures dites « propres », afin de diminuer les émissions en gaz à effet de serre (GES) et atteindre les objectifs écologiques imposés par l'Europe.

À partir de juillet 2022, le montant du bonus écologique devrait diminuer pour être plafonné à 5 000 euros (3 000 euros pour une personne morale). Il sera toujours cumulable avec la prime à la conversion sous conditions. Cependant, le gouvernement a fait savoir qu'il pourrait reculer l'échéance de cette baisse du bonus.

La mesure inverse existe également : le malus écologique. Le principe est simple, plus votre véhicule rejette de CO2, plus vous devrez payer un montant important en plus du prix de base du véhicule. Ce malus est cumulable avec la taxe au poids, un dispositif entré en vigueur cette année, et qui pénalise les véhicules de plus de 1,8 tonne.

Assurland.com vous aide à mieux comprendre l'assurance auto

arriere-voiture-trappe-essence L'éco-conduite expliquée : Économie et écologie

Le monde automobile évolue. L'arrivée de la voiture électrique, les normes antipollution et même le prix du carburant sont autant de raisons pour une prise de conscience des automobilistes. Certains se mettent même à l'éco conduite pour différentes raisons. Mais au fait, c'est quoi l'éco conduite ?

Lire la suite
voiture-A-jeune-conducteur-permis Louer une voiture en tant que jeune conducteur

Les jeunes conducteurs marqués d'un « A » rouge sont considérés comme des conducteurs à risque. Trop peu d'expérience et de réflexes au volant, les jeunes conducteurs ont-ils le droit de louer une voiture, et surtout à quelles conditions ?

Lire la suite
Malus au poids : comment le calculer ? Tout sur le malus au poids pour votre voiture

Depuis le 1ᵉʳ janvier 2022, le malus au poids est entré en vigueur. En d'autres termes, les véhicules dépassant un certain poids sont taxés à l'achat. L'ambition est claire avec ce malus automobile : dissuader les consommateurs d'acheter des véhicules plus lourds et plus polluants, en particulier les très populaires SUV.

Lire la suite
pollution-auto-malus Guide Complet sur le Bareme WLTP et son Application en 2024

Généralisé depuis le 1er septembre 2018, le cycle d'homologation WLTP (Worldwide Harmonised Light vehicle Test Procedure) est appliqué depuis le 1er janvier de cette année. Une application ayant entraîné une hausse de l'émission de CO2. Une augmentation qui va désormais se faire ressentir sur le malus automobile. Mais quel va être ce nouveau barème ? Quelles vont être les répercussions sur les automobilistes ?

Lire la suite
Bonus/malus écologiques : ce que vous allez payer ! Profitez d'une Prime Malus Écologique Réduite en 2024

La présentation du projet de loi de finance 2021 a donné lieu à l'annonce des primes écologique et du barème du malus pour les deux prochaines années. On constate que les aides à l'achat d'un véhicule propre vont baisser, tandis que l'échelle du malus se durcit.

Lire la suite
contrat Solutions d'Assurance Auto Post Résiliation pour Non-Paiement

Sur les routes, votre couverture et celle de votre voiture se matérialisent par un contrat passé avec un assureur : ce dernier vous couvre en échange d'une prime versée à échéance. En cas de non-paiement de cette prime (ou cotisation), l'assureur peut donc rompre le contrat avec le conducteur en le résiliant.

Lire la suite