Marché auto européen : les ventes d'hybrides dépassent celles de diesel

Publié par Théophile Robert le 23/10/2021 à 16:31 , Mis à jour le 08/03/2022 à 00:00

Les hybrides non rechargeables continuent sur leur lancée et s'accaparent de plus en plus de parts de marché. Elles se placent désormais en seconde position avec 20,7 % des parts, derrière les voitures à essence. Cette hausse se fait au détriment des motorisations diesel, qui souffrent de lourde pénalités fiscales, de l'interdiction progressive de circuler en ville et d'une mauvaise image suite au « Dieselgate ».

Le diesel chute, les hybrides non rechargeables décollent

Le vent tourne vite dans le marché automobile : les ventes de diesel continuent de décliner au profit des motorisations plus « propres » : hybrides (simples et rechargeables) et électriques. Résultat : au troisième trimestre 2021, plus de voitures hybrides non rechargeables ont été vendues que de voitures diesel, a annoncé le vendredi 22 octobre l'association des constructeurs (ACEA).

Place aux chiffres :

  • les motorisations à essence ont représenté 39,5 % des ventes ;
  • les hybrides non rechargeables se placent juste derrière avec 20,7 % des immatriculations ;
  • le diesel chute pour représenter 17,6 % des ventes.

Les motorisations diesel ont ainsi perdu pas moins de 10 points en un an. L'hybride est notamment portée par le marché d'Europe centrale, où les ventes de ces motorisations ont connu une hausse drastique de 69,3 % entre juillet et septembre.

L'Europe se met de plus en plus aux motorisations hybrides et électriques

Peu à peu, l'Europe adopte les motorisations « propres ». Ce phénomène s'explique par plusieurs paramètres :

Ainsi, depuis le « Dieselgate », scandale ayant émergé en 2015, le diesel a beaucoup reculé. Sur un an, les ventes ont été divisées par deux, avec un total de 381 473 immatriculations pour ce troisième trimestre 2021. En face, les ventes d'hybrides rechargeables se sont accaparées 9,8 % des parts de marché et les ventes d'électriques 9,1 % des parts.

Sur le marché européen, la Suède fait figure de « bon élève » : les ventes de voitures électriques neuves représentent un quart des parts de marché, devant les Pays-Bas avec 18,8 %. Si l'on sort de l'Union Européenne, la Norvège est en tête avec 72 % de voitures électriques au sein de son parc automobile.

Côté constructeurs, l'offre en hybrides et électriques s'étoffe de plus en plus. Le virage de l'électrique se prend, même chez les constructeurs de deux-roues. Chez Porsche, le pari est gagnant : sur les ventes de janvier à septembre, la Taycan, modèle intégralement électrique de la marque a dépassé de peu la 911, modèle phare de la marque de Stuttgart.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

CONSEILS POUR ACHETER SA NOUVELLE VOITURE