Voiture électrique : 7 trucs pour faire durer sa batterie

Publié par Quentin Bas Lorant le 24/01/2022 à 16:56 , Mis à jour le 08/03/2022 à 00:00

Les propriétaires de voitures électriques et de smartphones sont confrontés à la même problématique : comment faire vivre sa batterie le plus longtemps possible ? Les deux technologies sont en effet équipées de la même source d’énergie, la batterie lithium-ion, qui se dégrade au cours du temps.

Éviter l'usure naturelle de la batterie

Très imposantes, les batteries qui équipent les véhicules à moteur ont bien sûr des durées de vies supérieures à celles des téléphones. Elles se comptent en cycles de recharge, qui équivalent à chargement puis à déchargement complet de la batterie. La longévité moyenne d’une batterie automobile se situe entre 1 000 et 1 500 cycles de recharge, soit entre 200 et 500 000 kilomètres parcourus.

Seulement, au bout d’un certain temps, la batterie va s’user plus rapidement. Passé cinq ans d’utilisation, la batterie perd en moyenne 10% de ses capacités de stockage, puis généralement 20% au bout de dix ans. L’état de santé de la batterie est mesuré par un terme technique, le SOH (State of health) : il est de 100% à la sortie de l’usine, puis diminue avec les années. Il est important de le vérifier avant d’acheter un véhicule électrique d’occasion.

Pour réduire au maximum l’usure naturelle de la batterie, plusieurs astuces existent.

Viser la fenêtre de charge optimale

Contrairement à une idée reçue au sujet de nos téléphones, les batteries de voitures électriques n’apprécient pas les décharges complètes puis les recharges au maximum. La fenêtre de charge optimale est en réalité entre 20% et 80% : il faut veiller à ne pas trop fréquemment tomber sous les 20%, et à ne pas recharger au-delà des 80%. A fortiori, passer régulièrement sous les 5% peut endommager durablement la batterie

Recharger souvent la batterie

Là aussi, ce qu’on recommande pour les téléphones doit être oublié. Les charges longues ont en effet tendance à fatiguer les batteries, à cause de la chaleur qui s’accumule. Mieux vaut donc recharger un peu quotidiennement que longtemps après plusieurs jours. Il faut rappeler qu’un cycle de recharge correspond à un rechargement complet. Recharger dix fois de 10% = un cycle de recharge, et non pas dix. Vous ne risquez donc pas d’atteindre le nombre de cycles prévu plus rapidement avec cette méthode.

Conduire régulièrement son véhicule 

Pour rester en bonne santé longtemps, une batterie doit, comme nous, bouger régulièrement. Il faut éviter de laisser la voiture à l’arrêt trop longtemps, et, idéalement, s’en servir même tous les jours, y compris pour de courts trajets. Pour cette raison, une voiture électrique est à déconseiller aux conducteurs occasionnels, et doit être privilégiée pour des itinéraires quotidiens en ville. 

Éviter les charges rapides

Certaines bornes en libre-service ou à domicile proposent une fonction de charge « rapide ». Malgré son côté pratique, cette méthode a tendance là aussi à user prématurément la batterie, car pour charger plus vite la batterie chauffe beaucoup. La charge classique pendant la nuit reste de ce fait l’option à privilégier.

Attendre un peu après la recharge

Vous l’aurez compris, le plus grand ennemi de la batterie automobile est la chaleur. En sortant de son cycle de charge, la batterie est chaude, et elle risque de chauffer encore davantage si vous démarrez immédiatement votre véhicule. Patienter quelques minutes permet de la refroidir avant de la solliciter, et donc de la maintenir à un niveau de chaleur raisonnable. 

De même, si vous avez beaucoup roulé et que la batterie est chaude, mieux vaut attendre un peu avant de la recharger, pour ne pas la faire monter en température.

Craindre la chaleur

Il faut également éviter toutes les autres situations qui risquent de solliciter trop de puissance et de faire surchauffer la batterie : les places en plein soleil, les accélérations poussées et continues l’été, les charges lourdes (coffres de toit), les pneus sous-gonflés, le chauffage ou la climatisation à fond, etc. Pour le stationnement au quotidien, la température parfaite est entre 0° et 15°, donc dans un garage non-isolé de préférence.

Pratiquer l’hypermiling

Cette pratique qui se répand consiste tout simplement à rouler à une allure réduite. La vitesse à maintenir au cours du trajet se situerait autour de 60 kilomètres par heure. De quoi éviter les décélérations brutales et les accélérations brusques qui feront chauffer la batterie.

Bonus : attendre la batterie solide 

Cette innovation, présentée notamment à l'occasion du dernier salon de Munich, serait plus légère (ce qui sollicite moins la batterie) et permettrait une charge plus rapide qu'à l'heure actuelle, sans surchauffe. Nul doute qu'avec les années, les batteries deviendront également plus durables tout en offrant davantage d'autonomie.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

CONSEILS POUR ACHETER SA NOUVELLE VOITURE