Alcool et Assurance - Les Newsletters Assurland

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Les Newsletters Assurland

Retrouvez ici les Newsletters envoyées par Assurland.com

Alcool et Assurance

|
Consultations : 1555
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Bientôt les fêtes, les réveillons, Noël, le jour de l'an, tout çà…Et la plupart du temps, ces soirées sont évidemment bien arrosées. Jusque là, pas de problème, sauf qu'après le passage du Père Noël ou les douze coups de minuit sonnés, il faut rentrer. Rentrer chez soi. Et comment ? En voiture bien sûr dans la majorité des cas. Et parce qu'on habite à quelques kilomètres seulement, on hésite pas,  on prend le volant, même après avoir bu parfois deux ou trois coupes de champagne.

Vous connaissez le slogan : « Boire ou Conduire, il faut choisir ! » ou encore, « Celui qui conduit, c'est celui qui ne boit pas ».  Voila la règle d'or. Une règle absolue aux yeux de loi mais également au regard des assureurs.

De fait, petite piqûre de rappel, voila ce qui dit le Code des assureurs :

Primo : Si, ivre au volant, vous provoquez un accident, vous ne pourrez prétendre à aucune indemnisation au titre de la garantie conducteur. C'est ce qu'on appelle une exclusion de garantie.
Deusio : les dommages causés sur votre véhicule ne seront pas remboursés.
Tertio : Il y a très peu de chances pour que vous soyez défendu par votre assureur devant un tribunal correctionnel.

Assurance et alcool ne font pas bon ménage

Mais ça n'est pas tout !!

Par ailleurs, si vous êtes coupable, votre assureur risque de reconsidérer sa position envers vous, en agissant de deux façons possibles :
- Soit il résilie purement et simplement votre contrat, sans attendre la date d'expiration et en ne vous donnant qu'un mois de préavis.
- Soit il majore vos primes. De 150 à 400 %. Oui vous avez bien entendu : 400 % d'augmentation, si d'autres infractions, comme un délit de fuite ont été constatées.


Alors évidemment, vous vous en doutez, si votre assureur résilie votre contrat, vous ne croulerez pas non sous les offres des autres compagnies. Il y a fort à parier, qu'une fois éconduit, personne ne voudra vraiment de vous. Pourquoi ? Parce que vous serez dans l'obligation de signaler votre ancienne condamnation pour conduite en état d'ivresse. Un mauvais point pour vous évidemment.

Voila vous savez tout, moralité, pas trop de bulles dans le champagne et Joyeuses fêtes à tous !!

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux newletters par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS