Alcool et drogue, un cocktail explosif au volant - La famille Jassurmalin

Guide de l'assurance > La famille Jassurmalin > Alcool et drogue, un cocktail explosif au volant

La famille Jassurmalin

Les histoires de la famille Jassurmalin

Alcool et drogue, un cocktail explosif au volant

|
Consultations : 1631
Commentaires : 0
Alcool au volant

L'alcool et les prises de stupéfiants au volant ont des incidences graves sur le comportement des conducteurs. 


Pas de chance ! Pour une fois qu'il passait ses vacances d'été en France, Christophe, le cousin d'Angleterre de la Famille JASSURMALIN a été victime d'un sérieux accident de la route. Heureusement il s'en tire assez bien : une jambe et trois côtes cassés alors que sa voiture, elle, est complètement pliée.

Alors évidemment, dans la famille JASSURMALIN, quand on a appris la nouvelle, bêtement et sur le coup, tout le monde a pensé : aie, aie, aie, à force de vivre en Grande-Bretagne, il n'a plus l'habitude de conduire à droite, il a dû malencontreusement sortir de sa trajectoire.


Mais pas du tout, en fait c'est l'inverse : c'est une voiture qui arrivait en face qui a quitté sa voie de circulation pour arriver tout droit sur la sienne. Résultat : les deux voitures se sont heurtées de plein fouet et  sont parties dans le décor. Un champs de maïs heureusement, ce qui a amorti le choc.


Alors que s'est-il passé ? Le conducteur responsable du sinistre s'est-il endormi au volant ? Et bien non. En revanche, aux vues des analyses et des prises de sang, il s'est avéré que ce dernier était non seulement en état d'ébriété mais aussi sous l'emprise de stupéfiants !

 

Alcool et drogue : un risque accru pour votre sécurité routière

Bien évidemment, je ne vous apprendrai rien si je vous dis que l'alcool et la drogue induisent des effets indésirables sur le comportement d'un conducteur au volant.


- Avec l'alcool, vos gestes sont moins sûrs, plus brusques, votre temps de réaction plus long et votre champ visuel restreint. La nuit vous êtes également plus facilement ébloui par les phares …


- Avec la drogue, tout dépend des produits utilisés : cannabis, extasie, cocaïne, héroïne… Dans certains cas vous êtes plutôt somnolent et vos réflexes sont émoussés… Dans d'autres vous êtes surexcité, euphorique ou agressif, avec à la clé des hallucinations possibles. Résultat : vos réactions sont bien souvent inadaptées aux situations que vous pouvez rencontrer.


Alors maintenant vous l'imaginez aisément, alcool + drogue au volant, c'est le cocktail gagnant ! Car là tous les risques s'additionnent et sont majorés. 


Bref, l'occasion aussi de rappeler que l'alcool au volant est en cause dans près d'un tiers des accidents mortels sur les routes de France et que de son côté, la drogue est concernée dans 21 % des accidents mortels. 

 

Alcool et drogue : quels conséquences pour votre assurance ?

Voilà pourquoi depuis le 15 novembre 2001 les officiers de police procèdent à des dépistages de stupéfiants lorsqu'il y a un accident mortel, et depuis janvier 2002 lorsqu'il y a un accident corporel.


Le mieux donc, c'est d'éviter, comme vous le savez, de prendre le volant si votre consommation d'alcool est trop élevée ou si vous êtes sous l'emprise de stupéfiants.


Et puis attention, en matière d'assurance, si vous êtes responsable d'un sinistre et qu'il est avéré que vous étiez sous l'emprise d'une drogue, ou de l'alcool, certaines garanties peuvent être exclues et vos primes par la suite majorées.


Nous reviendrons prochainement sur la législation et les peines encourues.


En attendant pas trop de bulles dans le champagne !


Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !