Les Newsletters Assurland

Ardèche-Inde en tracteur : le défi complétement fou de Marc Jardin

Publié par le , Mis à jour le 17/01/2020 à 15:52
1586 vues 8 réactions Note

Un Ardéchois se lance le défi de rejoindre l'Inde en tracteur

Parti d’Ardèche en décembre, Marc Jardin s’est lancé le défi de rejoindre l’Indre avec son tracteur, un Massey Ferguson de 1958, équipé d’une remorque qu’il a lui-même construite. Un voyage qualifié d’humanitaire par l’intéressé.  

« Ils ont eu peur de mon Massey de 58. Il est rouge Ferrari »

Une aventure pas comme les autres. Dans son édition du mercredi 6 février, le quotidien régional Nice-Matin relate les folles aventures de Marc Jardin. L’Ardéchois s’est lancé un pari complétement fou : rejoindre l’Inde à l'aide de son tracteur. Parti d’Ardèche en décembre dernier, l’explorateur sillonne les routes au volant d’un Massey Ferguson de 1958, équipé d’une remorque. Une remorque construite et aménagée par ses soins où il peut se reposer et dormir.

Si le voyage apparaît comme extraordinaire, il a bien failli s’arrêter à Monaco. Les autorités monégasques lui ont en effet interdit de circuler dans les rues de la Principauté avec son tracteur. Si ses explications n’ont rien pu y faire, Marc Jardin vit la situation avec humour : « Ils ont eu peur de mon Massey de 58. Il est rouge Ferrari ».

Un voyage humanitaire et philosophique

Persona non grata en Principauté, l’Ardéchois a donc été contraint de contourner Monaco. Un contre-temps que l’homme prend avec philosophie, le mot d’ordre de son défi. Marc Jardin explique en effet à Nice matin que ce voyage qualifié d’humanitaire a pour but d’aller à la rencontre de population locale afin de leur poser des questions philosophiques sur le bonheur et la vie quotidienne. « D'après vous, pourquoi le monde en est arrivé là ? Qu’est-ce qui pourrait changer le monde ? Qu’est-ce que le bonheur selon vous ? Quel est votre plus gros problème dans la vie quotidienne ? Les enfants répondent plus facilement que les adultes. Eux veulent toujours être sûrs d’avoir la bonne réponse », explique-t-il. L’histoire est à suivre.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
8 RÉACTIONS
Lussiez juliette 18/02/2019 à 08:58
Farfelu ayant besoin d'exister, encor un qui a oublié de devoir travailler! Pauvre FRANCE, la relève ne risque pas d'être glorieuse avec ce genre de spécimen, Les cinglés du siècle, je travaille de trop, mais je ne fait rien........une honte!
MAURY 18/02/2019 à 20:47
Super de faire l'Inde en tracteur . Nous revenons d'un séjour dans le Nord . Beaucoup de pollution dommage, il faudrait une prise de conscience des dirigeants du pays . Moudi est la
bergougnoux 19/02/2019 à 09:39
juliette il y en a ceux qui travaille comme toi par exemple et il y en a ceux qui reve comme Marc ,laisse le rever il ne te fais aucun mal ,souviens toi :"il faut de tout pour faire un monde!"
tototo 19/02/2019 à 12:20
I n'est pas allé en Inde Il est parti pour y aller, nuance! A ma connaissance, il a été bloqué à la frontière monégasque.
raymond 19/02/2019 à 17:52
Liberté...liberté...pourquoi toujours critiquer une envie qui ne fait de mal à personne...
jourdan 20/02/2019 à 14:44
N' en déplaise a Juliette qui me semble jalouse et envieuse du voyage de Marc ,et a moins que tu ne connaisses personnellement marc ? Comment peux tu affirmé qu il n a jamais travaillé ? peut être est il tout simplement retraité ! ou bien il a pris un congé sabbatique , bref il est libre de faire le choix de vie qu il veut tant que cela ne nuis a personne et laissons le vivre son rêve , j ai beaucoup de respect pour quelqu'un qui franchi le pas et se lance un grand défi , sacré délire quand même l Inde en tracteur de 1958 ! c est cool , a l allure ou roule un vieux tracteur il va avoir le temps d admirer toutes les contrées traversées ! pour ma part j ai travaillé durement toute ma vie active , aujourd'hui a la retraite( bien mérité ) j ai pour projet le tour de notre planète en moto ou en camping car , peu importe le mode de transport , l important c est de partir vivre son rêve ! alors bravo marc , courage et bonne route a toi !
ESTIVIE Jean-Paul 28/03/2019 à 22:56
Bravo pour le texte de l'article si ce n'est que le tracteur n'est pas un Massey Ferguson car cette marque n'existait pas encore en 1950. C'est un "Ferguson 30" fabriqué à Saint Denis. Il est gris (capot et ailes) avec le moteur peint en rouge d'où le surnon de "ventre rouge". Il ne présente aucune ressemblance avec les tracteurs américains qui sont sur votre photographie. À votre disposition pour tout renseignement complémentaire sur le tracteur de Marc Jardin. Salutations. Mon tél. est 06 10 12 76 61
airault 15/05/2019 à 17:56
Bonne route dans les jardins du monde Marc !

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES