2021, top 5 des années les plus chaudes de l'Histoire

Publié par Quentin Bas Lorant le 11/01/2022 à 14:47 , Mis à jour le 21/01/2022 à 00:00

À l’heure du réchauffement climatique, les années se suivent et, malheureusement, se ressemblent, avec tous les ans de nouveaux records de chaleur battus. Selon les données de l’observatoire européen du changement climatique, Copernicus (CAMS), l’année passée n’a pas fait exception : 2021 a été l’une des cinq plus chaudes jamais enregistrées.

2021 dans le top 5 des années les plus chaudes

D’après le service européen, la température moyenne enregistrée l’année dernière était en effet une nouvelle fois supérieure à celle de l’ère préindustrielle (1850-1900), qui sert de référence (entre 1,1°C et 1,2°C de plus). Une triste performance qui permet à 2021 d’intégrer le podium (et le top 5) des années les plus chaudes mesurées par Copernicus : 

  1. 2020 et 2016 (ex-aequo)
  2. 2021
  3. 2015
  4. 2018

Observateur plus connu dans l’Hexagone, Météo France faisait un constat similaire en fin d’année dernière : 2021 était aussi classée parmi les 5 années les plus chaudes de l’histoire à l’échelle mondiale (+0,2° C par rapport aux normales).

Ce réchauffement, qui semble largement mesuré, et qui s’accorde aux prévisions de l’ONU faites à l’occasion de la COP 26, aurait eu l’année dernière une incidence significative sur la fréquence et l’intensité de plusieurs événements climatiques.

Plusieurs épisodes climatiques extrêmes

On se souvient du dôme de chaleur qui s’est abattu sur l’Amérique du Nord l’été dernier, avec, à la clef, de nombreux incendies géants (dont le deuxième plus massif de l’histoire de la Californie, le « Dixie Fire ». 2021 aura aussi été l’année à une température de 49,6 °C a été mesurée… au Canada. 

Autres anomalies du mercure : des records de température constatés au Groenland (où il a plu, et non pas neigé, en août dernier) et plus largement au pôle nord, avec des thermomètres proches des 40 °C. 

En France, c’est en région PACA que les plus fortes hausses par rapport aux normales ont été constaté. En corollaire, c’est aussi dans cette région ainsi qu’en Occitanie que l’on a observé les plus importants déficits de précipitations. À Béziers, le cumul annuel de pluies n’a été que de 372,5 mm, contre 570 habituellement.

À ces épisodes climatiques extrêmes se sont ajoutées des inondations plus au nord, et notamment en Belgique et aux Pays-Bas, ainsi qu’en Allemagne, où des pluies historiques ont coûté la vie à près de 200 personnes en juillet dernier. Outre-Rhin, c’est une enveloppe de 30 milliards d’euros qui devrait qui va être consacrée aux premiers travaux de reconstructions des zones sinistrées.

Des assurés condamnés à payer toujours plus ?

Si à l’échelle du globe la facture totale des catastrophes naturelles n’est pas encore connue, on peut dire déjà sans trop s’avancer qu’elle s’annonce une nouvelle fois conséquente. En 2020, les catastrophes naturelles avaient coûté entre 1,35 et 1,65 milliard d’euros en France. Une addition qui selon les acteurs du secteur de l’assurance (CCR, ACPR, FFA…) risque bien d’augmenter tous les ans.

Pour l’heure, le régime solidaire « cat nat » est déjà en déficit depuis 2015, et l’écart entre les indemnisations et les recettes pourrait continuer à se creuser si les événements climatiques deviennent plus fréquents. Seulement, dans ce régime, les recettes proviennent des assurés : une taxe 12% sur les contrats d’assurance habitation, et de 6% sur les contrats auto servent à le financer. 

Ce que ces années de plus en plus chaudes laissent donc craindre c’est donc aussi une augmentation en conséquence des contrats d’assurance. Inquiétude renforcée par la dernière réforme du régime, qui s’annone également coûteuse sans aborder de front la question du financement. Selon l’APCR, pour maintenir le régime en l’état, il faudrait que les tarifs d’assurance connaissent tous les ans une augmentation de 2,8% à 3,7%. 

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES