• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

25% des dépenses des ménages français sont pris en charge

Publié par le

Les pouvoirs publics prennent en charge 25% de nos dépenses

Le modèle français repose sur une prise en charge de certaines dépenses par la collectivité. L’Insee vient de mettre en lumière le pourcentage des charges des ménages non assumé par ceux-ci et il n’a cessé d’augmenter depuis 1960.

Les dépenses des ménages davantage prises en charge face à 1960

Les dépenses publiques en France représentent 57% du PIB (produit intérieur brut). Cette part est importante car nombreuses de ces dépenses ne sont pas payées directement par les Français. Ce sont en effet la collectivité qui prend à sa charge des services comme les aides au logement, les services aux handicapés, des frais de santé ou encore la garde d’enfants

L’Insee révèle la part de ces dépenses dites socialisées. En 2015, ce chiffre s’élève à 24,9%. Cela veut dire que 25% des frais des ménages sont pris en charge. En 1960, ce chiffre s'élevait à 15%. En valeur, cela représente quelques 384 milliards d’euros. Tout cela pour ne pas amputer le pouvoir d’achat des Français et leur consommation. Il y a aussi « un rôle d’amortisseurs lors des récessions » précise l’Insee.

Des dépenses publiques dans plusieurs secteurs

Parmi ces charges, c’est le secteur de la santé qui est le plus allégé par la collectivité pour les ménages. Ces dépenses n’ont en effet cessé d’augmenter depuis des dizaines d’années du fait du vieillissement de la population mais aussi de la diversité des services dans ce domaine. La part des dépenses publiques pour les logements des Français est aussi une valeur importante, elle représente 22% du total des loyers. Le troisième secteur de taille concerne les dépenses d’actions sociales (pour les seniors, les enfants et les handicapés).

Ce pourcentage global de 25% semble néanmoins se stabiliser depuis les dernières années. Il faut également savoir que les critères de l’étude n’incluent pas toutes les dépenses de l’Etat pour les ménages. Il y a également des parts importantes liées au chômage, à l’enseignement, à la police ou encore à la justice.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES