• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

800 423 euros remboursés à Eva Joly pour sa campagne de 2012

Publié par le , Mis à jour le 25/02/2013 à 15:07

Les derniers chiffres concernant l’assurance souscrite par les candidats à l’élection présidentielle de 2012 informent qu’Eva Joly avait souscrit une telle assurance pour sa campagne électorale dont le montant de la prime était de 19 572 €. Le chiffre a été révélé par la CNCCFP.

Que couvrait le contrat d’assurance ?

L’assurance souscrite par la candidate d’Europe Écologie-les Verts (EELV) couvrait la responsabilité civile du parti. Elle couvrait également les candidats aux élections. Le parti envisageait de souscrire une assurance contre le risque électoral, mais il a renoncé. Il semblerait que les compagnies d’assurance ne sont pas toujours partantes pour ce genre de contrat.

Comment se déroule le remboursement des dépenses durant la campagne électorale ?

En réalité, le code électoral prévoit des plafonds de dépenses durant les campagnes électorales. Durant le premier tour, le candidat ne peut dépenser plus de 16,166 millions d’euros.

Les candidats qui s’affrontent au deuxième tour ne sont autorisés à débourser que 21,594 millions d’euros. Lorsqu’un candidat n’atteint pas les 5 % des suffrages durant le premier tour, on peut lui rembourser près de 808,300 €.

En revanche, un candidat qui dépasse les 5 % des suffrages se verra rembourser aux environs de 8,083 millions d’euros.

Qu’en est-il du remboursement des dépenses pour Eva Joly ?

La candidate Eva Joly avait dépensé 1 808 473 euros pour sa campagne électorale en 2012. Ainsi, elle n’a pas dépassé le plafond instauré par le code électoral. Pour cette raison, il lui sera remboursé 800 423 euros. Il semblerait que l’État a déjà remboursé 153 000 euros à la candidate.

L’avis d’Assurland : les finalistes de l’élection présidentielle pourront bénéficier chacun aux environs de 10,797 millions d’euros. À rappeler qu’Eva Joly a bénéficié de 2,31 % des suffrages durant le premier tour de l’élection présidentielle de 2012.

CNCCFP : Commission nationale des comptes de campagne et financement des partis politiques.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES