• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Actes terroristes : l'assurance pour les professionnels évolue

Publié par le

Beazley propose de mieux couvrir les victimes des attentats

Les évènements tragiques de ces derniers mois poussent de nouveaux contrats d'assurance à apparaître. Les sociétés touchées indirectement par des attaques terroristes ont maintenant aussi leur protection pour faire face à la perte d’attractivité de leur commerce.

Actes terroristes : une protection élargie pour les commerces touchés

Sans nous ôter de la tête les pertes humaines tragiques liées aux attentats, une attaque ciblée provoque aussi des dégâts économiques aux alentours qui peuvent amener jusqu’à la fermeture d’établissements. Les entreprises situées sur des lieux sensibles aux États-Unis, à Londres ou à Paris manifestent alors leur volonté d’être protégées spécifiquement. Les conditions d'indeminisation sont effet particulières pour ce type de cas.

En février 2016, lors des rencontres de l’AMRAE (Association pour le Management des Risques et des Assurances de l'Entreprise), les sociétés ont partagé leur souhait de voir s’étendre la protection contre les attaques terroristes aux pertes de profit. Cette envie précise également que même les commerces avoisinants doivent être pris en charge. En effet, il est aisé d’imaginer une baisse de fréquentation d’un hôtel ou d’un restaurant situé à 25 mètres d’une attaque.

Beazley se lance dans la protection contre les attaques terroristes

La société Beazley répond ainsi à cette demande via l’offre Loss of attraction qui cible uniquement les lieux à risques précédemment cités. Elle permet de couvrir les pertes immatérielles suite à ce genre de situation. Les capacités de couverture de cette compagnie s'élèvent quant à elles à 20 millions d'euros par an.

Récemment, la taxe terrorisme a été augmentée afin d’alimenter le FGTI (Fonds de Garantie des victimes des actes de Terrorisme et d’autres Infractions). De 3,30 euros par an, elle a augmenté le 1er janvier 2016 à 4,30 euros. Ell s'ajoute à de nombreuses protections comme pour l’habitation ou la voiture. Chaque assuré cotise ainsi pour ce capital sachant que cette participation s’accumule suivant vos offres souscrites.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES