• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Allianz Suisse hausse le ton vis-à-vis des fraudeurs à l'assurance !

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2012 à 16:07
« Qu’est-ce que c’est que ce chenil ? » Les Suisses mettent le holà aux fraudeurs à l’assurance ! Vendredi 16 mars 2012, la compagnie Allianz-Suisse a lancé une mise en garde contre un « fléau » contre lequel elle « lutte résolument depuis des années », selon un communiqué. Environ 10% des paiements de sinistres reposent sur des fausses déclarations, indique l’assureur.

On pensait qu’Allianz Suisse était une compagnie d’assurance comme les autres, mais elle a plutôt des procédés dignes de la série Les Experts. Pour tenir tête aux fraudeurs, Allianz Suisse dispose d’une unité spécialisée composée « d’experts et de criminalistes hautement qualifiés », qui ont « recourent à des techniques d’analyses extrêmement pointues ».

Déclarations à l’assurance de plus en plus loufoques !


En outre, la compagnie rappelle que les « frouilleurs » démasqués risquent d’être poursuivis en justice, avec des peines de prison à la clé. A peine « le nouvel iPhone est sorti dans les rayons des magasins » que les déclarations de sinistre ou de perte des anciens « affluent » chez l’assureur.

De même, la compagnie relève que certains assurés « déclarent le vol de leur manteau de vison aux Antilles », où ils passaient des vacances, « alors même que la température moyenne y est de 30°C à l’ombre ». Ils ne sont pas si « bôbets », ces Suisses ! Non mais !

La bataille a commencé ! Allianz Suisse met en garde les assurés tentés d’appliquer les recettes arnaques apparemment « parfaites », trouvées dans des forums sur Internet. « Si les fraudeurs rivalisent d’ingéniosité, les experts de la lutte contre la fraude d’Allianz Suisse ne sont pas en reste », indique la compagnie.

Escroquerie avérée dans 75% des cas !


Ces forums font « l’objet d’une surveillance attentive », indique la compagnie. Chez Allianz-Suisse, les spécialistes du service de lutte contre la fraude traitent chaque année quelque 1 100 cas suspects, et l’escroquerie a été avérée dans 75% des cas. En 2011, la compagnie a refusé de verser plusieurs millions de francs suisses pour des prétentions sans fondement.

Les plus grandes fraudes concernent surtout l’assurance auto, où Allianz est leader en Suisse. La compagnie a refusé de payer dans ce secteur 15 millions de francs suisses (12,5 millions d’euros), pour de fausses déclarations de sinistres.

Au cas où vous seriez tenté de faire même une « mini » fraude, Allianz-Suisse déclare enquêter sur tous les cas douteux, et pas seulement sur les cas à gros enjeu financier. A bon entendeur !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES