• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Aréas Assurances : la justice à nouveau saisie de son plan social

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2012 à 15:57
La réunion de la dernière chance organisée vendredi 20 janvier 2012 n’aura pas permis de trouver un accord : les représentants syndicaux et les dirigeants d’Aéras Assurances ne sont pas parvenus à s’entendre sur les conditions de départ des salariés concernés par le plan social. Ce sera donc à la justice française de trancher.

L’échec des négociations

Acteur de l’assurance auto, moto ou encore habitation, Aéras fait à nouveau l’actualité à propos de son plan social récemment évoqué ici même à travers l’article Aréas Assurances : vers la suppression de 128 postes.

La direction et les syndicats ne sont effectivement pas parvenus à s’entendre sur les conditions de départ des salariés touchés par la réorganisation des délégations régionales de la compagnie d'assurance

Denis Dugravot, délégué CFE-CGC, regrette : « Entre ce que la direction est prête à mettre sur la table et ce que souhaitent les salariés, nous ne pouvons pas arriver à une négociation ».

Car, le 10 janvier 2012, les propositions présentées par les syndicats avaient été jugées trop faibles par 86 % des salariés et la délégation du Languedoc avait donc demandé à ses représentants de « négocier sur un niveau d’indemnités supérieur ». 

Et, Denis Dugravot de signaler : « Seulement pour la direction, ces propositions minimalistes sont déjà trop élevées. Impossible dans ces conditions de relier les extrêmes ».

Un air de déjà-vu

À défaut d’accord, les syndicats ont décidé de solliciter l’arbitrage de la justice comme l’annonce Dominique Depaquit, secrétaire du comité central d’entreprise  et délégué syndical national CFDT : « Nous allons saisir dans les prochains jours le tribunal de grande instance pour demander en référé la suspension du plan de sauvegarde de l’emploi ». Ils espèrent ainsi obtenir le gel des emplois supprimés.

Déjà, en novembre 2011, le tribunal de grande instance avait fait « interdiction à Areas Assurances de procéder à tout licenciement dans le cadre de la restructuration de l’entreprise jusqu’à l’achèvement de la nouvelle procédure d’information consultation du comité central d’entreprise sur le projet de licenciement et sur le projet de plan de sauvegarde de l’emploi ».


Le conseil d’Assurland : dans un tout autre domaine, quid des suites en assurances du dramatique naufrage du paquebot Costa Concordia ? Pour en apprendre plus sur ce point, n’hésitez pas à lire l’article Costa Concordia : du côté de l'assurance et de l'indemnisation des passagers.


 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES