Art : pas d'assurance et un Rembrandt perdu

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance - divers > Art : pas d'assurance et un Rembrandt perdu

Actualité de l'assurance

Assurance - diversVoir toute son actualité

Art : pas d'assurance et un Rembrandt perdu

|
Consultations : 1652
Commentaires : 0
Assurance oeuvre d'art, comment ça marche ?

A vouloir faire trop d’économies, ce genre de situation arrive. Une galerie d’art norvégienne avait acheté une œuvre d’art du célèbre peintre néerlandais du XVIIème siècle, Rembrandt, sans prendre la peine de souscrire une assurance ou de passer par un coursier. Résultat : l’œuvre d’art est perdue et la somme investie par la galerie aussi.

Pas d’assurance, pas d’indemnisation

La galerie d’art norvégienne Soli Brug de Greaaker a eu l’imprudence de faire rapatrier d’Angleterre une gravure à l’eau-forte, pointe sèche et burin (techniques de gravures) de Rembrandt datant de 1658 sans prendre d’assurance spécifique.

Par mesure d’économies, le directeur de la galerie Ole Derje explique qu’ « un coursier ou une assurance spéciale coûtent beaucoup d’argent, alors nous utilisions jusqu’ici la poste traditionnelle ».

L’œuvre d’une valeur estimée entre 5 000 et 7 000 euros est donc « perdue » et la galerie ne touchera aucune indemnisation en raison de l’absence de solution assurance. Malgré son conseil de choisir un mode de livraison plus approprié à la valeur de l’œuvre, la poste a tout de même proposé une indemnisation 60 à 120 euros, autant dire, rien en comparaison à sa valeur estimée.

Zoom sur l’assurance œuvre d’art

L’on n’assure pas une œuvre d’art comme on assure un voyage ! Ces objets particuliers, souvent de valeur bénéficient de couverture spécifique (une simple assurance habitation ne couvre pas les objets atteignant une certaine valeur). Ces assurances spécifiques ne sont pas forcément coûteuses et les assureurs sont discrets.

Il existe des formules spécifiques sans expertise et d’autres formules liées à l’assurance maison qui demandent l’estimation d’un expert. Cette dernière formule couvre l’objet d’art contre les risques liés aux habitations (vol, dégât des eaux, etc.) mais également contre la manipulation de ces objets.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS