Assurance - divers

Assurance auto, santé, habitation : allez-vous payer plus cher en 2021 ?

Publié par le , Mis à jour le 17/09/2020 à 16:28
1491 vues 2 réactions Note

2020 a été une année bousculée par la crise de Covid. Cela se répercutera-t-il sur le prix de votre assurance ?

L'année 2020 n'est pas encore terminée mais l'on sait déjà que de nombreux secteurs économiques ont été fortement perturbés : mouvements sociaux, crise de Covid, réformes, plans de finances... Pourtant, il semblerait que les prix des assurances tendent vers la stabilisation. Mais comment expliquer un tel phénomène ? Est-il généralisé à toutes les assurances ? Les mutuelles santé, taxées par l'Etat, pourraient être plus chères en 2021. Alors ne tardez pas à réaliser des économies en comparant les contrats !

Vers une stabilisation des prix en assurance auto et habitation en 2021 ?

Assurance auto : les prix devraient a priori se stabiliser

En 2020, le prix des assurances auto est resté relativement stable et n'a augmenté que de 0,4 %. En 2021, ils devraient poursuivre leur stabilisation, selon les analyse d'Assurland. « Dans un contexte de crise sanitaire et économique où l'assurance auto pèse lourd dans le budget des ménages, nous avons pris la décision de faire un effort supplémentaire en n'augmentant pas nos primes automobiles en 2021 », a confirmé Pascal Demurger, directeur général de la MAIF.

Si les coûts dans le secteur automobile ont augmenté de 6 % cette année (hausse du prix des pièces détachées et de la main d'œuvre à cause du Covid et des mesures sanitaires), d'importantes économies ont été réalisées par les assureurs. En effet, le confinement a entraîné une baisse de la sinistralité automobile et, de facto, du nombre de blessés et morts sur la route (respectivement de - 5,7 % et - 11,3 % en juillet 2020 par rapport à la même période un an plus tôt).

« Le confinement a généré des économies pour le secteur d'environ 2 milliards d'euros. Malgré la fin du confinement, le nombre des accidents semble encore orienté à la baisse au vu du nombre de blessés ou de décès », explique Olivier Moustacakis, cofondateur d'Assurland, qui envisage une « stabilité des coûts de l'assurance auto en 2021 ».

Néanmoins, certains acteurs comme le cabinet Facts & Figures prévoient une hausse généralisée de « 1,5 % à 2 % » en assurance auto, et ce malgré la volonté de certains mutualistes tels que la Matmut de geler leurs tarifs. L'assureur italien Generali refuse par exemple de « se faire dicter le tempo par les mutualistes » et considérera « tous les impacts de la crise » pour définir les prix de ses cotisations en auto.

Assurance habitation : l'augmentation des prix en MRH semble plus que probable

Côté assurance habitation, la sinistralité a ici aussi diminué. Confinement et autres mesures sanitaires ont permis une économie de 300 millions d'euros : moins de cambriolages, d'incendies, de dégâts des eaux... Par ailleurs, cette dynamique pourrait être préservée par la généralisation du télétravail dans la société ainsi que les mesures de chômage partiel. Le cabinet Addactis a également abouti à une estimation relativement proche : une économie de 350 millions d'euros en multirisque habitation (MRH). Aussi, il semblerait que la tendance pour 2021 soit également à la stabilité des prix.

Mais des incertitudes demeurent concernant ce produit d'assurance. Le directeur général de la MAIF a de son côté annoncé que les prix en MRH « devraient croître de manière modérée », c'est-à-dire entre 1,5 % et 2 %. L'estimation de Facts & Figures est quant à elle plus douloureuse pour les assurés, entre 2,5 % et 3 % d'augmentation des prix. « Il se peut que certains groupes (comme Allianz, Axa, Covéa, Generali, Groupama…) décident de mutualiser le coût des pertes d'exploitation payées en raison du confinement à certains clients commerçants et entreprises », suppose le cabinet. Rappelons en effet que de très importantes pertes d'exploitation ont été subies à cause de la crise de Covid, notamment dans les secteurs du tourisme, de l'hôtellerie-restauration, du BTP, de la culture ou encore dans certains marchés de la distribution.

Le cas particulier des mutuelles santé : allez-vous payer plus cher ?

La crise de Covid est une crise sanitaire avant d'être économique. Il est donc logique qu'elle ait d'importantes répercussions sur le secteur de la santé... et donc des assurances et mutuelles santé. On ne peut donc adopter le même raisonnement que pour les assurances auto et habitation, bien que certaines données semblent concorder.

Question finances par exemple, on sait que les assurances santé ont économisé environ 2,6 milliards d'euros (selon le gouvernement). Cela s'explique notamment par la prise en charge intégrale des téléconsultations et des dépenses liées au Covid par la Sécurité sociale ainsi que par le report de certains soins ou opérations. Toutefois, le secteur de la santé assiste à un début de phénomène de rattrapage. En juillet par exemple, les dépenses de santé ont connu une hausse de 6,9 % par rapport à 2019, notamment sur les soins dentaines ou analyses biologiques. Mais certains postes comme les kinés ou les cures thermales sont encore en négatif.

La « surtaxe Covid » à destination des assurances et mutuelles santé

Le gouvernement ne veut donc pas que les assurances santé tirent bénéfice de bénéfices de la crise sanitaire. Il exige donc d'ici 2022 le paiement d'une « surtaxe Covid » de 1,5 milliards d'euros payable en deux fois (un premier règlement d'un milliard, puis un second de 500 millions).

Bien évidemment, le monde de l'assurance n'a guère apprécié une telle annonce. Par le biais de sa présidente Florence Lustmann, la FFA a exprimé son « incompréhension ». Le président de la Mutualité française Thierry Baudet a également regretté que le gouvernement n'ait pas « pris le temps nécessaire pour évaluer sérieusement les impacts de la crise et que ses propositions alternatives à la fiscalité n'aient pas été retenues ».

In fine, cette taxe pourrait être répercutée par les assureurs sur votre prime d'assurance santé : vous devrez donc payer plus cher pour compenser. D'autant plus que ces derniers ont mis en évidence le phénomène de rattrapage produit par la crise ; leurs économies pourraient donc être rapidement réinjectées dans d'autres postes de dépenses.

La résiliation infra-annuelle pourrait-elle faire monter le prix de votre assurance santé ?

Autre donnée à prendre en compte : la nouvelle mesure permettant la résiliation infra-annuelle de votre contrat d'assurance santé, prévue d'ici la fin de l'année. Le principe est simple : à partir du 1er décembre prochain, vous pourrez changer de contrat santé à n'importe quel moment et sans frais à partir d'un an de souscription.

Cette nouvelle mesure entraînera quelques coûts pour les assureurs et réduira fort probablement leurs bénéfices en stimulant la concurrence. En effet, le gouvernement compte mettre en place cette mesure pour donner aux Français la possibilité de mieux comparer les contrats d'assurance santé et donc de réaliser des économies. Ce contexte concurrentiel pourrait ainsi freiner les compagnies à appliquer de trop fortes hausses.

Utilisez un comparateur d'assurances pour faire des économies dès maintenant !

Vous l'avez compris, en 2021 et prenant en compte les incertitudes autour des tarifs des assurances, l'enjeu est bien de faire des économies sur vos contrats. Pour anticiper sur les potentielles hausses des prix, notamment en habitation et en santé, Assurland vous recommande de comparer en ligne les assurances via ses différents formulaires. Vous pourrez ainsi avoir un œil sur les offres du marché, les tarifs pratiqués et pourrez savoir d'ores et déjà si vous payez trop cher.

N'hésitez pas, le service est 100 % gratuit et sans engagement. Effectuer une comparaison d'assurances ne prend que quelques minutes !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
2 RÉACTIONS
Inamo Claire 21/09/2020 à 19:24

Bonsoir j'aimerais avoir un devis svp Auto , habitation , (ASSURANCE) MUTUEL POUR 2 ADULTES 49 ET 20 ANS ASSURANCE décès pour les 2 Merci en attendant votre email

Assurland.com, le comparateur d'assurances
Assurland.com 24/09/2020 - 09:56

Bonjour,

Pour obtenir des devis d'assurance, nous vous invitons à comparer les assurances via nos différents formulaires.

Bien à vous,

L'équipe d'Assurland.com

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES