Ce qui change pour votre pouvoir d'achat en décembre

Publié par Quentin Bas Lorant le 01/12/2021 à 10:41 , Mis à jour le 21/01/2022 à 00:00

Le mois de décembre est souvent crucial pour le budget des Français, en particulier à l'approche des fêtes. Cette année, l'entrée en vigueur de la réforme complète de l'assurance chômage risque de pénaliser de nombreux ménages. Des aides versées automatiquement sont également attendues.

La réforme de l'assurance chômage entre totalement en vigueur

Contestée dans la rue, la réforme de l'assurance chômage va bien s'appliquer totalement à partir de ce 1er décembre. Les droits des demandeurs d'emploi seront désormais soumis à des conditions plus strictes. Deux changements majeurs interviennent : 

  • Il faudra désormais avoir travaillé 6 mois au cours des 24 derniers mois pour bénéficier de l'allocation, contre 4 mois jusqu'à présent. 
  • Pour les demandeurs d'emploi de moins de 57 ans (rémunérés plus de 4 500 euros bruts) l’allocation-chômage devient dégressive à partir du septième mois (contre neuf jusqu'à présent).

Plusieurs primes pour les Français

L'inflation, la hausse du coût des matières premières (gaz et essence en tête) et la difficile reprise économique post-Covid ont fortement impacté le pouvoir d'achat des Français en 2021. D'où l'intervention de l'exécutif fin octobre avec la création du « chèque inflation », qui s'ajoute aux autres aides financières versées habituellement en cette période.

Les 100 euros de l'indemnité inflation

Le chèque promis par Jean Castex à 38 millions de Français devrait bien être versé ce mois-ci à une partie d'entre eux : les salariés du secteur privé gagnant moins de 2 000 euros nets par mois. Aucune démarche n'est à entreprendre pour bénéficier de cette aide, elle sera ajoutée directement au bulletin de salaire du mois de décembre. Pour les salariés de la fonction publique, le chèque arrivera après les fêtes, en janvier, tout comme pour les chômeurs. Indépendants et retraités devront attendre février.

Le bonus du chèque énergie

Le chèque énergie est attribué chaque année à près de 6 millions de ménages, en fonction de leurs revenus. Distribué en avril, il sera complété cette année par un deuxième versement de 100 euros, en raison de l'inflation du coût de l'énergie : 

« Face à la hausse exceptionnelle des prix de l'énergie, en particulier de l'électricité et du gaz, le Gouvernement a décidé d'attribuer aux 5,8 millions de ménages bénéficiaires du chèque énergie 2021, un chèque énergie exceptionnel de 100€.». 

Là non plus, aucune démarche n'est à effectuer, le versement est automatique. Il est possible de vérifier son éligibilité en ligne, grâce à son numéro fiscal. 

La prime de Noël 

La prime de Noël sera cette année allouée à environ 2,5 millions de ménages bénéficiant des minima sociaux. L'aide est automatiquement versée par la Caisse d'allocation familiale (CAF) ou Sécurité sociale agricole (MSA). Le montant de l'aide s'élève à : 

  • 152,45 euros pour une personne seule,
  • 228,67 euros pour un couple ou un foyer monoparental,
  • 274,41 euros pour un foyer composé de trois personnes,
  • Chaque enfant supplémentaire donne droit à 60 euros de prime en plus.

Désactivation du passe sanitaire

Dernier rappel : à partir du 15 décembre, les Français de plus de 65 ans n'ayant pas reçu : 

  • Leur deuxième dose de Janssen
  • Leur troisième dose de Pfizer ou Moderna

ne pourront plus utiliser leur passe sanitaire. Pour savoir quand faire votre dose de rappel, nous vous invitons à consulter cet article dédié.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES