Assurance : obligations et histoire

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Actualité de l'assurance

Assurance - diversVoir toute son actualité

Assurance : obligations et histoire

|
Consultations : 1314
Commentaires : 0
Choisissez l'assurance qu'il vous faut avec Assurland !

Définition et historique

L’assurance est l’opération par laquelle une entité, soit l’assureur, s’engage à indemniser une autre personne, l’assuré, quand un incident déterminé se produit, moyennant le paiement préalable d’une prime ou d’une cotisation par ce dernier.

Son mécanisme s’appuie sur un système de  compensation des risques : tous les assurés se soucient de l’éventualité d’un même risque, or la probabilité qu’il se réalise pour tous les assurés est proche de zéro. Les victimes peuvent donc être dédommagées grâce aux primes versées par l’ensemble des cotisants. L’assureur connaît préalablement les charges qu’il aura à débourser et qui résultent des risques qu’il couvre à chaque signature de polices d’assurance.

L’assurance joue un rôle très important dans l’économie : elle contribue à protéger l’ensemble des individus de la population et a été rendue obligatoire dans de très nombreux domaines. Mais elle n’est pas un phénomène nouveau. En effet, ses débuts remontent à 2000 ans avant Jésus Christ. Le Code d’Hammourabi à Babylone, la mutualisation à Rhodes, le prêt à la grosse aventure, la police ou encore code d’Amalfi en sont ses lointains ancêtres.

Les facettes des assurances

Comme tout commerce, les assurances obéissent aussi à la loi de l’offre et de la demande. Le contrat d’assurance est un contrat de transfert de risques ; ainsi l’assuré est protégé contre des évènements qu’il ne pourrait supporter seul. Indirectement, les assurances sont sources de richesse.

D’une part, elles facilitent les investissements dans des projets plus ou moins risqués, comme l’achat d’une voiture par exemple.

D’autre part, elles accumulent les cotisations de ses adhérents et obtiennent ainsi un capital conséquent qu’elles peuvent réinvestir dans l’économie. Elles sont aussi régies par la loi et sont donc règlementées. Globalement, il existe 3 types d’assurances : celles des personnes, celles des biens et celles des activités, comme l’assurance exigée lors d’un prêt, par exemple.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS