Assurance - divers

Assurance scolaire : la protection contre le cyberharcèlement se généralise

Publié par le , Mis à jour le 03/09/2019 à 15:00

Le cyberharcèlement couvert par l'assurance scolaire

Face à la croissance du phénomène de violence scolaire, de nombreux assureurs proposent désormais une protection contre le harcèlement ou le cyberharcèlement. Depuis la rentrée, l’assurance scolaire proposée par la Banque Casino peut inclure une option destinée à garantir la sécurité des élèves « contre les risques des réseaux sociaux ».

5 à 6 % des écoliers touchés par le harcèlement scolaire

Protéger les enfants contre le harcèlement. En France, près de 700 000 jeunes (5 à 6 % des écoliers) seraient touchés par le harcèlement scolaire, selon les chiffres communiqués par le ministère de l’Education nationale. Une violence protéiforme puisque à travers ce concept on évoque les agressions physiques, le racket ou bien encore le cyberharcèlement. Un récent sondage IFOP commandé par France Info, révélait d’ailleurs qu’un jeune majeur sur cinq révélait avoir été victime de harcèlement sur les réseaux sociaux au cours de sa scolarité.

Toutes formes confondues, cette violence ne cesse de progresser ces dernières années. En attestent les résultats d’une étude de l'accidentologie menée par l'observatoire de la MAE. Cette dernière révèle que le soutien psychologique pour des cas de racket, harcèlement ou cyberharcèlement a progressé de 40 % en 2017-2018 par rapport à l'année scolaire précédente. Une progression qui prouve l’accentuation du phénomène de violence scolaire.

Lancement de la première assurance scolaire contre le cyberharcèlement

Face à ce constat, les assureurs proposent aujourd’hui des couvertures dédiées à ce phénomène dans le cadre de l’assurance scolaire. D’un suivi de santé à un accompagnement juridique, ces couvertures ont pour objectif d’accompagner les enfants mais aussi de venir en aide aux parents. Des nouveaux produits développés grâce à une profonde analyse de terrain. Pionnière et leader sur le marché de l’assurance scolaire, la MAE profite ainsi de son partenariat avec l'association de parents d'élèves FCPE.

La Banque Casino a elle innové en lançant la première assurance scolaire anti-cyberharcèlement. Depuis cette rentrée, une option à son offre classique est destinée à garantir la sécurité des élèves « contre les risques des réseaux sociaux ». Une option gratuite, qui ne fait donc pas augmenter le prix initial de l’assurance.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES