• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Assurances : séisme en Italie, orages violents à Nancy

Publié par le , Mis à jour le 23/05/2012 à 14:48
1500 vues 1 réaction Note
Dans la nuit du 19 au 20 mai 2012, la terre a tremblé en Emilie-Romagne. Dans la nuit du 21 au 22 mai, orages violents et pluies torrentielles se sont abattus sur la ville de Nancy. Le point commun entre ces sinistres italien et français ? Le rôle des assurances et la déclaration d’état de catastrophe naturelle, dispositif qui doit faciliter l’indemnisation.

Assurances : le tremblement de terre en Italie

C’est un séisme d’une magnitude de 5,9 sur l’échelle de Richter qui a ébranlé l’Emilie-Romagne dans la nuit du 19 au 20 mai, entre Ferrare et Modène.

Si, selon les premières estimations de l'organisation patronale Confindustria, les dommages subis par les entreprises représentent déjà « plusieurs centaines de millions d’euros », le sinistre a causé aussi la mort de plusieurs personnes et l’évacuation de milliers d’autres.

Des dégâts non pris en charge ? Comme l’a fort justement relevé L’Argus de l’assurance, un décret-loi adopté le 17 mai dernier vise à permettre le non-remboursement par l’Etat des dommages résultant de catastrophes naturelles. Heureusement, ce texte ne devrait pas s’appliquer tout de suite et l’Etat pourra donc venir en aide aux sinistres, qu’il s’agisse de particuliers ou d’entreprises.

Assurances : orages et pluies violents en France

Quid dans l’Hexagone après les orages violents et les pluies torrentielles qui ont touché Nancy ? Alors que ce violent épisode climatique a malheureusement causé la mort d’une personne ainsi que d’importants dégâts, Manuel Valls, ministre de l’Intérieur présent sur place, s’est voulu rassurant. Cité par France Soir, il s’est effectivement engagé auprès des élus et sinistrés présents à « faire en sorte que les procédures de reconnaissance de catastrophe naturelle soient mises en œuvre le plus rapidement possible ».

Très concrètement, une telle reconnaissance doit faciliter la prise en charge des dommages matériels offrant à l’assuré la possibilité d’en faire la déclaration auprès de son assureur dans les 10 jours qui suivent la parution de l’arrêté de catastrophe naturelle au Journal officiel. Encore faut-il toutefois que l’intéressé dispose d’une garantie catastrophe naturelle ! En règle générale, elle figure dans l’assurance habitation.


L’avis d’Assurland.com : si l’on note un désengagement de l’Etat transalpin en matière de cat’ nat’, ses voisins helvètes privilégient l’obligation d’assurance. Les détails de ce choix sont évoqués dans notre article Séisme : une assurance bientôt obligatoire en Suisse !.


 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
concernant l italie je pense que l etat ne devrait pas applique le decret -loi adopte le 17mai dernier ,dans la mesure ou les catastrophes naturelles constitut d enorme depense pour les compagnies d assurances .Afin d assurer la survit ldes assurnces et 1mieux etre des populations apres seisme il devrait apporter son appui financier

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES