Assurtech : levées records, mais pour une minorité

Publié par Quentin Bas Lorant le 02/11/2021 à 18:06 , Mis à jour le 08/03/2022 à 00:00

L'année 2021 devrait établir un nouveau record en termes de montants levés par les assurtech. Le cap des 10 milliards de dollars a déjà été franchi : c'est 3 milliards de dollars de plus que le total sommes investies en 2020. En France, nos jeunes pousses de l'assurance poursuivent sur l'élan du précédent exercice, mais sont aussi victimes des écarts croissants entre les levées géantes et les autres.

Nouveau record de financement en vue pour les assurtech

Il y a un an, les assurtech françaises s’apprêtaient à achever une année particulièrement réussie. La pandémie de Covid-19 a été une alliée précieuse. Bloqués chez eux, les assurés se sont tournés plus facilement vers ces nouveaux assureurs digitaux, dont les contrats promettent lisibilité et simplicité, mais, surtout, auxquels il est possible de souscrire « depuis son canapé », pour reprendre le mot d’ordre d’un acteur du secteur. 

D’après le rapport annuel du cabinet Willis Towers Watson, 377 levées de fonds ont été conclues par des assurtech l’année dernière, à l’échelle du monde. En France, c’est une vingtaine de tours de table qui ont été menés à bien, avec 100 millions d’euros notamment investis dans deux pépites tricolores : Alan et Luko. 

À deux mois de la fin de l’exercice 2021, les assurtech continuent à intéresser les investisseurs. Entre janvier et septembre, ce sont plus de 6 milliards de dollars qui ont été misés sur des startups américaines du secteur de l’assurance, soit déjà plus sur l’ensemble de l’année 2020 (et six fois plus qu’il y a cinq ans).

Malgré la crise, l’Hexagone peut aussi compter sur un écosystème de jeunes pousses qui attire les investisseurs. Les entreprises innovantes du secteur de la banque et de l’assurance (FintTch) ont déjà levé sur trois trimestres plus que les trois dernières années, selon le baromètre eCAP Partner / D-Rating.

Mieux encore : si l’on s’intéresse aux dix plus importants tours de table en direction des FinTech depuis 2018, les deux premiers étaient destinés à des acteurs de l’assurance : Alan et Shift Technology. Alan, cité plus haut, est le champion français des levées dans le secteur de la finance, avec 185 millions d’euros récoltés en avril dernier (ce qui lui avait permis de devenir une licorne, cotée à plus d’un milliard de dollars). Shift Technology, qui fournit des solutions anti-fraude aux assureurs, arrive derrière, avec 182 millions d’euros levés en mai. 

Des levées de plus en plus élevées pour des assurtech de moins en moins nombreuses

Si ces levées de fonds records sont cruciales pour tirer vers le haut l’ensemble du secteur, elles pénalisent en revanche l’émergence de structures qui ne sont pas encore arrivées à maturité. C’est ce qui ressort du dernier rapport de Willis Towers Watson, qui met bien en lumière le fossé qui s’accroit entre ces levées géantes, et les autres : au troisième trimestre 2021, le total des montants investis a été partagé entre 11 assurtech d’un côté, et 102 de l’autre. Une poignée de néoassurances accaparent donc les plus grosses parts du gâteau. Une situation qui, à terme, pourrait freiner les plus petits acteurs qui tenteraient d’émerger.

D’où l’intérêt de ne pas se concentrer sur le seul critère des levées de fonds. Aux côtés de nos assurtech motrices (Alan et Shift), le récent rapport annuel Insurtech 100 distingue aussi cinq jeunes pousses tricolores innovantes : 

  • Akur8 : assurtech parisienne qui prose une solution de tarification d’assurance en temps réel 
  • Wakam (ex La Parisienne) qui propose des produits d’assurance sur-mesure à des entreprises distributrices de services
  • Seyna : reconnue comme un assureur par l’ACPR, elle propose aussi des produits d’assurance innovants en coopération avec des partenaires
  • Assurly : une assurteh qui veut révolutionner le marché peu concurrentiel de l’assurance emprunteur
  • et Tinubu Square, qui propose des solutions de gestion d’assurance-crédit et de caution
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES