Attentat de Nice : 4,4 millions d'euros versés

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance - divers > Attentat de Nice : 4,4 millions d'euros versés

Actualité de l'assurance

Assurance - diversVoir toute son actualité

Attentat de Nice : 4,4 millions d'euros versés

|
Consultations : 676
Commentaires : 0
Attentat de Nice : une réflexion sur le financement du FGTI

Un mois et demi après l’attaque terroriste qui a frappé Nice, le Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d’autres infractions (FGTI) a versé 4,4 millions d’euros pour l’indemnisation des victimes. Selon Juliette Méadel, secrétaire d’État chargée de l’Aide aux victimes, elle devrait représenter entre 300 et 400 millions d’euros au total. Explications.

1 134 dossiers déposés auprès du FGTI

Depuis l’attaque qui a eu lieu sur la Promenade des Anglais le 14 juillet 2016, l’indemnisation se poursuit pour les victimes de cet attentat qui a malheureusement causé la mort de 85 personnes et blessé près de 300 personnes.

Présente auprès du FGTI dans le cadre d’une réunion de travail, la secrétaire d’Etat Juliette Méadel a précisé que les victimes et leurs proches ont reçu plus de 4,4 millions d’euros au titre de l’indemnisation pour 1 134 dossiers déposés.

Notez que ces versements sont des « provisions ». Autrement dit, il s’agit d’avances sur indemnisation qui permettent par exemple de couvrir les frais d’obsèques.

 

 

Le financement du FGTI bientôt modifié ?

D’après Juliette Méadel, les indemnisations des victimes de cet attentat devraient au total représenter entre 300 et 400 millions d’euros. Pour mémoire, les attaques de Paris et du Stade-de-France qui ont eu lieu le 13 novembre 2015 ont donné lieu au versement de 300 à 500 millions d’euros d’indemnisation.

Directeur du FGTI, Julien Rencki a signalé que le Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d’autres infractions était prêt à affronter ce type d’événements grâce à une réserve de 1,4 milliard d’euros.

Eu égard au contexte actuel, Juliette Méadel a lancé une réflexion sur le financement du Fonds confiée à une mission d’inspection. Ses conclusions seront prochainement remises à Juliette Méadel, à Michel Sapin, ministre de l'Économie et des Finances, et à Jean-Jacques Urvoas, Garde des Sceaux.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS