Assurance divers

Auto, vélo, NVEI : les 2/3 des Français connaissent mal leurs garanties et leurs obligations

Publié par le , Mis à jour le 26/03/2021 à 16:18

Une récente enquête vient de montrer que la majorité des Français sont mal renseignés sur leurs assurances et leurs niveaux de couverture. Cette méconnaissance est d'autant plus vraie au sujet des nouveaux engins motorisés : trottinettes, vélos électriques, monoroues, gyropodes... Mais elle concerne aussi une assurance aussi répandue et obligatoire que l'assurance auto.

L'assurance auto : un contrat répandu mais parfois méconnu

S’assurer, c’est bien (et parfois obligatoire) mais savoir pour quels sinistres on est couvert, c’est mieux. Or, il s’avère que, d’après une enquête, les Français sont peu au fait dans le détail des garanties qui les protègent.

L’étude en question a été menée par l’institut CSA pour le compte de l’assureur Allianz. Elle rapporte que les deux tiers des personnes interrogées n’ont que des « connaissances approximatives sur les assurances requises pour chaque type de véhicule et ce qu’elles couvrent ». 

L’obligation d’assurer sa voiture est, elle, bien connue par la quasi-intégralité des répondants, mais dans le détail des garanties, les choses se compliquent. Par exemple, la moitié des personnes interrogées pensent que garantie « dommages corporels du conducteur » est comprise dans les contrats de base, alors qu’elle est absente de l’assurance minimale obligatoire : l’assurance au tiers (ou « responsabilité civile »), qui ne couvre que les dommages matériels et/ou corporels causés à autrui.

Trotinette, hoverboard, monoroue, gyropode : il est obligatoire d'être assuré

Mais le constat est encore plus frappant quand le sondage s’intéresse aux autres véhicules, et en particulier aux nouvelles mobilités. La moitié de répondants n’est par exemple pas au courant qu’il est obligatoire de s’assurer lorsqu’on possède une trottinette électrique. En effet, les trottinettes dépassant les 25 km/h doivent être impérativement couvertes, au minimum avec une garantie responsabilité civile (comme en auto).

Pour rappel, cette obligation vaut aussi pour les autres Engins de Déplacement Personnel Motorisés (EDPM, aussi appelés Nouveaux Véhicules Électriques Individuels (NVEI)) : hoverboard, gyropode, monoroue… La Fédération française de l’assurance est à ce sujet sans concession : « La conduite sans assurance d’un véhicule motorisé constitue un délit. L’article L 324-2 du Code de la route prévoit des sanctions pénales sévères (amendes, suspension du permis de conduire), en cas d’absence d’assurance. ».

Un accident en EDPM impliquant un dommage matériel ou corporel à une tierce personne peut également vous coûter très cher si vous n’êtes pas au moins couvert pas une garantie responsabilité civile. Le problème, révèle l’étude, c’est que nombre de leurs utilisateurs pensent à tort être couverts par leur assurance habitation pour leur responsabilité civile.

Pour les vélos à assistance électrique, votre assurance habitation peut suffire

Dans les faits, les assurances multirisques habitation prennent rarement en charge ces nouveaux engins motorisés. En revanche, la plupart des assurances habitation vous couvrent pour l’usage d’un vélo à assistance électrique, mais une majorité de Français semble là aussi l’ignorer.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre page dédiée à l’assurance des NVEI, et regarder par exemple du côté de l’assurtech Luko, qui propose ce type de couvertures. Enfin, pour faire le point sur vos garanties auto, le plus simple est de passer par une comparaison en ligne, pour découvrir ce que les assureurs peuvent vous proposer en termes de couverture par rapport à votre contrat actuel, et le tout avec des économies à la clef. 

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}