Belgique : Une tempête de grêle cause des dégâts !

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance - divers > Belgique : Une tempête de grêle cause des dégâts !

Actualité de l'assurance

Assurance - diversVoir toute son actualité

Belgique : Une tempête de grêle cause des dégâts !

|
Consultations : 1522
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Plusieurs communes de Flandre occidentale, de la région bruxelloise et du Brabant flamand a subi le samedi 7 juin, une tempête de grêle plus ou moins dévastatrice. L’union professionnelle des entreprises d’assurance en Belgique, Assuralia, incite donc ceux ayant subis des préjudices de contacter sans tarder leur assureur !

Dans quel cas, les dommages occasionnés par une tempête de grêle sont couvertes ?

Les véhicules sont couverts uniquement si le propriétaire a souscrit une assurance du type omnium, l’équivalent du « tous risques » français. Selon le porte-parole d’Assuralia, Wauthier Robyns, dans un communiqué rapporté par le site Dhnet, « les dégâts causés aux plantes et récoltes ne sont en règle générale pas couverts ». Les agriculteurs dont les récoltes ont été détruites pourront néanmoins se faire indemniser par le Fonds des calamités.

Seulement, il faut que les autorités compétentes reconnaissent que la tempête de grêle est une catastrophe naturelle. Pour se faire indemniser, les victimes de la tempête devront fournir des preuves matérielles des dommages qu’ils ont subis. Ils doivent le faire dans les plus brefs délais pour pouvoir se faire indemniser plus rapidement !

L’assurance des catastrophes naturelles en France

Quand la grêle fait des dégâts, l'assurance n'est jamais loin Selon l’Article L.125-1 alinéa 3 du Code des assurances, « les dommages matériels directs non assurables ayant eu pour cause déterminante l'intensité anormale d'un agent naturel lorsque les mesures habituelles à prendre pour prévenir ces dommages n'ont pu empêcher leur survenance ou n'ont pu être prises » sont considérés comme étant des effets des catastrophes naturelles.

Les assurés sont donc automatiquement couverts en souscrivant une assurance contre l’incendie, les dégâts des eaux ou encore le vol. Seulement pour se faire indemniser, il faut que l’état de catastrophe naturelle soit constaté dans un arrêté interministériel publié dans le Journal Officiel.

A savoir : le régime légal des catastrophes naturelles exclu les biens situés et les activités exercées dans les principautés d'Andorre et de Monaco et collectivités d'Outre Mer.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS