Cameroun : le Synafoc exige l'assurance d'Albert Ebossé

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance - divers > Cameroun : le Synafoc exige l'assurance d'Albert Ebossé

Actualité de l'assurance

Assurance - diversVoir toute son actualité

Cameroun : le Synafoc exige l'assurance d'Albert Ebossé

|
Consultations : 1485
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Le Syndicat national des footballeurs du Cameroun (Synafoc) exige des informations complètes sur les assurances qui ont été contractés au nom de feu le joueur de football professionnel Albert Ebossé. Pour justifier cette démarche assez inattendue, l’organisme s’appuie sur des textes de la Fédération algérienne de football et ceux de la FIFA.

Les assurances d’Albert Ebossé

Ce que réclame le Synafoc, ce sont donc les assurances au nom d’Albert Ebossé qui ont été contractées en Algérie. Dans le cadre de sa démarche, un courrier en date du 24 septembre 2014 a été envoyé au président de la Fédération algérienne. David Mayébi, qui n’est autre que le président du Syndicat souligne le fait que ce joueur était en droit de bénéficier d’une assurance en cas d’accident sans oublier l’incontournable couverture sociale.

Les arguments du Synafoc

Le courrier envoyé par le Synafoc s’appuie sur les textes de la FIFA ou plus précisément d’une circulaire de cette dernière en date du 24 novembre 2008. Celle-ci donne des précisions sur les spécificités de tout contrat de joueur professionnel.

Assurances contractés au nom du joueur de football professionnel Albert Ebossé Il revient notamment au club de contracter une bonne assurance santé et accidents pour ses joueurs. Le club est, en outre, en charge d’affilier ces derniers à la Sécurité Sociale. Le président du Syndicat évoque aussi l’article 34-1 du règlement régissant le football professionnel en Algérie. Celui-ci énonce l’obligation de la souscription d’une assurance responsabilité et une assurance accidents. Enfin l’article 34-2 qui stipule que les stades qui accueillent les compétitions doivent être couverts par rapport aux risques auxquels sont exposés non seulement les joueurs (et tout autre utilisateur) mais aussi le public ainsi que les dirigeants. Enfin, David Mayébi compte sur l’habituelle collaboration de la Fédération algérienne.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS