• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Ce qu'il faut faire pour contester la décision de son assureur

Publié par le

Après un sinistre, il arrive que l’assuré ne soit pas satisfait des décisions prises par son assureur, qu’il s’agisse du montant de l’indemnisation ou de l’application d’une exclusion de garantie. Quels sont les recours qui s’offrent à l’assuré en de telles circonstances ?

Régler le problème à l’amiable

Il faut toujours rechercher une résolution à l’amiable du différend qui oppose assureur et assuré.

Cela permet d’abord aux deux parties d’y mettre un terme plus facilement et plus rapidement. L’assuré doit alors s’adresser à son agent d’assurances pour lui faire part de ses interrogations et de ses intentions s’ils ne parvenaient pas à un accord. Cette demande doit être faite sous forme de lettre recommandée avec accusé de réception.

Quand solliciter un médiateur ?

Il est possible que, malgré la contestation, l’assureur n’accepte pas de « revoir sa copie ». Si c’est le cas, l’assuré qui s’estime lésé peut s’adresser à un médiateur après avoir toutefois pris soin de contacter sans succès le service chargé des réclamations au sein de sa compagnie d’assurances.

Totalement indépendant, le médiateur jouera le rôle de négociateur entre l’assuré et l’assureur afin de régler la mésentente. Pour ce faire, il dispose de trois à six mois puisqu’il doit au terme de cette période rendre son avis. Si l’assuré n’est pas satisfait de cet avis, il peut choisir le recours juridique pour résoudre le problème. 

A noter que l’adresse et le contact du médiateur figurent au contrat d’assurance.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES