• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Chine : rien ne va plus pour les assureurs japonais

Publié par le , Mis à jour le 08/10/2012 à 14:11

Mi-septembre, des manifestations antinipponnes se sont déroulées en Chine en raison de la nationalisation japonaise d’îles de la mer de Chine orientale. Les manifestations violentes ont provoqué la destruction d’automobiles, de divers bâtiments. Des dégâts qui s’évaluent à plusieurs millions d’euros pour les compagnies d’assurance japonaises qui ont décidé d’agir.

Prise en charge de ce type de sinistre

Les assureurs japonais ne prennent pas en charge les dégâts occasionnés durant les grèves les révoltes ou les désordres civils, explique le journal Le Figaro. Cependant, comme pour de nombreux contrats d’assurance, il est possible d’ajouter une clause spécifique permettant ce type de prise en charge.

Or, à l’occasion des violentes manifestations chinoises à la mi-septembre, les compagnies d’assurance japonaises ont reçus de nombreux dossiers de demandes d’indemnisations. Les premiers bilans estiment les dégâts jusqu’à 10 milliards de yens (soit, 100 millions d’euros). Des chiffres qui ont alerté les assureurs.

Les assureurs nippons stoppent ce type de prise en charge

Les principales compagnies d’assurance japonaise ont donc pris le taureau par les cornes : elles ont décidé de stopper la prise en charge des sinistres occasionnés lors des manifestations. Ceci est valable pour les nouveaux contrats souscrits.

Dès que le bilan définitif sera fixé, les assureurs nippons prévoient une augmentation de la prime d’assurance des contrats incluant déjà cette clause spéciale.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES