Comment différencier une assurance vie d'une assurance décès ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance - divers > Comment différencier une assurance vie d'une assurance décès ?

Actualité de l'assurance

Assurance - diversVoir toute son actualité

Comment différencier une assurance vie d'une assurance décès ?

|
Consultations : 2935
Commentaires : 0
Assurance vie, assurance décès : des objectifs différents

Beaucoup d’assurés ne font pas de distinction entre un contrat d’assurance vie et un contrat d’assurance décès. Or, il existe bel et bien une différence. Zoom sur les spécificités de ces deux offres.

L’assurance décès : à titre de prévoyance

Lorsque la notion d’assurance décès est évoquée, il faut surtout penser à un mode de prévoyance. En effet, ce type de contrat est souscrit par un particulier dans l’optique de se prémunir d’un risque d’invalidité, de décès ou de perte d’autonomie.

En échange d’un versement mensuel, le souscripteur permet à ses proches de bénéficier d’un capital garanti qui leur sera immédiatement versé en cas de décès. Ici, il n’est donc pas question d’épargne. L’assuré et l’assureur déterminent ensemble à l’avance le capital garanti.

Lors de la souscription, l’assuré indique dans le contrat les noms des bénéficiaires. Tant qu’il respecte le versement des primes, la mise à disposition du capital pour les bénéficiaires est assurée. Il est toujours bon de préciser que des formalités médicales sont à respecter avant de signer une assurance décès.

L’assurance-vie : pour capitaliser son argent

À la différence de l’assurance décès, l’assurance vie est pour sa part une sorte de produits d’épargne. Il s’agit d’une offre permettant à un particulier de se créer un capital en fonction de sa capacité d’épargne. Tous les ans, les sommes investies fructifient et ce, par deux moyens : soit grâce aux profits engrangés sur les unités de compte, soit grâce aux intérêts octroyés par la compagnie d’assurance. Le souscripteur a parfaitement le droit de récupérer son capital de son vivant. Et en cas de décès, les sommes capitalisées seront versées aux bénéficiaires.

Même si leur principe est différent, l’assurance vie ou l’assurance décès répondent à un même objectif : celui d’assurer son avenir et celui de ses proches.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS