• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Comment le secteur de l'assurance a-t-il évolué ?

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2012 à 14:43

Dans un contexte de crise et toujours plus concurrentiel, les compagnies d’assurance - quel que soit leur forme – ont dû s’adapter au marché explique un article de latribune.fr. Ces dernières se sont notamment ouvertes à de nouveaux marchés afin de pérenniser leur croissance, notamment ces 5 dernières années. Explications.

Assurance vie et dommages : les vases communicants

Afin d’assurer leur croissances, les sociétés d’assurance ont dû se lancer dans la commercialisation de nouveaux produits, en les « empruntant » à leurs concurrents. Par leur propre biais ou via des plateformes partenaires (comparateur d’assurance, courtier, conseillé, etc.), les compagnies ont croqué des parts de marché dans des domaines qu’elles ne maîtrisaient pas forcément.

Bien qu’ils ont conservé l’assurance vie, les bancassureurs se sont lancés parallèlement dans la commercialisation de produits tels que l’assurance auto et habitation. (Comparez ces produits ici et ). Selon le cabinet de conseil Facts & Figures, ces produits ont permis une croissance de 7,5 % des leurs CA en cinq ans, même si l’assurance vie reste le vecteur principal de croissance.

Du côté des mutuelles sans intermédiaires, elles ont répondu à cela par la commercialisation de produits Vie (+ 8% en 5 ans). Les assureurs traditionnels continuent quant à eux d’être rentables mais la croissance est moindre.

Santé : tous sur le business !

Les assureurs ont enfin été d’accords pour tous se lancer sur le marché de la santé et de la prévoyance.

Toujours selon les données de Facts & Figures, la santé est le domaine qui a connu la plus forte croissance, aussi bien pour les bancassureurs, les MSI que les assureurs.

Cependant, même si ce marché est actuellement porteur de croissance, les spécialistes alertent sur la durée de ce phénomène. Les tarifs en santé ne pourront pas évoluer éternellement, les assurés choisiront des contrats moins complets ou se désassureront (c'est d'ailleurs déjà le cas). Les marges de croissance seront donc rapidement moins importantes. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES