Comment les assureurs calculent-ils la prime d'assurance ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance - divers > Comment les assureurs calculent-ils la prime d'assurance ?

Actualité de l'assurance

Assurance - diversVoir toute son actualité

Comment les assureurs calculent-ils la prime d'assurance ?

|
Consultations : 2204
Commentaires : 0
Comment votre assureur calcule-t-il votre prime d'assurance ?

Le calcul de la prime d’assurance est basé sur plusieurs paramètres à absolument prendre en considération. Certains d’entre eux sont connus à l’avance comme le modèle du véhicule, les antécédents d’assurance, etc. Ces éléments ne changent pas mais il y a également des critères qui évoluent comme le lieu de résidence, l’inclusion d’un conducteur secondaire ou non ainsi que le coefficient réduction-majoration (bonus-malus).

La prime d’assurance calculée en fonction du profil du conducteur

Le calcul de la cotisation d’assurance peut se baser sur le profil du conducteur. Si celui-ci a des antécédents peu honorables, cela peut influer sur le coût de son assurance. En effet, sa cotisation risque d’être particulièrement élevée. Par contre, s’il n’a pas causé d’accident au cours de plusieurs années cela lui permettra de bénéficier d’une réduction sur sa prime d’assurance. Le bonus cumulé sera transféré sur le nouveau contrat.

En général, les conducteurs novices paient plus chers leurs assurances auto. Cependant, avec l’année, le contrat d’assurance peut évoluer. C’est pour cela qu’il est nécessaire de redéfinir ses besoins tous les ans pour ajuster les garanties et surtout pour pouvoir mieux contrôler son budget assurance !

La prime d’assurance calculée en fonction du véhicule

Les assureurs prennent également en considération le profil du véhicule pour établir le montant de la prime d’assurance.  Ainsi, si le véhicule est puissant, l’assuré risque de payer une cotisation plus chère que pour un véhicule moins puissant.

Voici la liste des éléments considérés : l’ancienneté du véhicule, sa décote, son prix d’achat, le risque de vol, le lieu de stationnement, etc.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS