Comparaison d'assurance : le CCSF y va de ses propositions

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance - divers > Comparaison d'assurance : le CCSF y va de ses propositions

Actualité de l'assurance

Assurance - diversVoir toute son actualité

Comparaison d'assurance : le CCSF y va de ses propositions

|
Consultations : 12522
Commentaires : 0
souris-argent-pieces
Le CCSF vient de rendre son dernier avis. Un avis qui concerne les comparateurs d’assurance. Sollicité par Christine Lagarde, l’ancienne ministre de l’Economie désormais au FMI, l’organisme a dévoilé ses propositions pour les comparateurs. Le CCSF recommande notamment qu’ils soient plus identifiables et vraiment transparents.

Comparaison d’assurance : être identifiable

Après avoir rencontré les dirigeants des principaux comparateurs d’assurance du web français (Assurland.com, Hyperassur, LeLynx...), le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) rend enfin son verdict sous la forme de principes.

Sollicité pour « renforcer l’information des consommateurs et la concurrence en matière d’assurance automobile et de multirisques habitation », le CCSF constate d’abord : « Les comparateurs d’assurances ne sont pas toujours identifiables comme tels par les internautes, en particulier du fait que certains sites internet se présentent sur des moteurs de recherche comme comparateurs alors qu’ils ne proposent de comparer qu’un nombre très limités de contrats voire, dans certains cas, les contrats proposés par un seul assureur ».

Comparaison d’assurance : être transparent

A l’issue de ces discussions, les différents comparateurs consultés se sont entendus sur un certain nombre de principes

Entre autres propositions, le CCSF recommande pour une meilleure identification des acteurs du secteur que la « présentation du comparateur sur les moteurs de recherche [soit] claire, exacte et non trompeuse ».

Toujours dans un souci d’information des différents visiteurs, le CCSF considère qu’il doit exister une réelle transparence. Un principe qui se dédouble pour concerner les liens économiques et la rémunération des comparateurs.
Dans le premier cas, le Comité estime : « Les éditeurs de comparateurs d’assurances sont transparents sur les liens économiques, y compris capitalistiques, qui les lient aux entreprises et intermédiaires d’assurance dont ils présentent les offres ».
Sur la rémunération, il ajoute : « L’internaute est informé qu’il n’a rien à payer pour le service de comparaison, que l’éditeur de comparateur d’assurances est rémunéré par les entreprises ou intermédiaires d’assurance  dont il présente les offres et que les conditions de cette rémunération sont sans influence sur la présentation et la sélection des offres ».




Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS