Assurance divers

Covid-19 : quelles aides financières de 2020 sont maintenues cette année ?

Publié par le , Mis à jour le 15/01/2021 à 12:40

Pour aider les Français à surmonter la crise sanitaire et économique liée au Covid-19, plusieurs aides exceptionnelles ont vu le jour en 2020, et elles seront pour une partie d'entre elles prolongées cette année. En voici quelques-unes.

Le coup de pouce vélo est prolongé jusqu’au 31 mars

C’est une aide que nous avons très souvent évoqué dans nos pages : le « coup de pouce vélo », cette aide de 50 euros pour faire réparer ou réviser sa bicyclette, sera prolongé jusqu’au 31 mars, alors que le dispositif devait prendre fin avec l’année 2020. Il vous reste donc trois mois pour prendre rendez-vous auprès d’un réparateur recensé sur le site dédié.

Lancée à l’occasion du déconfinement du printemps, afin, notamment, de désengorger les transports publics, cette aide a permis la réparation de près d’un million de vélos l’année dernière, et une popularisation sans précédent de ce mode de transport. À noter qu’il est également encore possible, dans certaines régions, de bénéficier d’aides financières pour l’achat d’un vélo électrique.

Prolongement des tickets restaurants

Les aménagements autour des titres restaurants datent également du premier déconfinement. En juin dernier, le plafond journalier utilisable des chèques déjeuners avait été doublé, passant de 19 euros à 38 euros, afin de relancer l’activité des établissements de bouche.

Mais la fermeture progressive des restaurants et un nouveau confinement au mois de novembre, ont fait s’accumuler les fameux tickets dans les portefeuilles des salariés. Pour qu’ils puissent utiliser leurs chèques de 2020, leur validité a donc été étendu jusqu’au 1er septembre 2021, ainsi qu’aux week-ends et aux jours fériés. Il en va de même pour les sommes accumulées sur les cartes déjeuners : elles pourront aussi être dépensées jusqu’au 1er septembre. Jusqu’à cette date, le montant maximal journaliser est également maintenu à 38 euros.

Les téléconsultations toujours remboursées à 100%

La télémédecine a également connu un véritable boom l’année dernière, restrictions de déplacements oblige. Pour permettre aux Français de consulter un médecin de chez eux, le remboursement à 100% des téléconsultations par l’assurance-maladie avait été acté dès le mois de mars 2020. La loi de financement de la Sécurité sociale, promulguée en décembre dernier, a étendu cette disposition jusqu’à la fin de l’année.

Le recours à une téléconsultation sera donc cette année mieux pris en charge qu’une consultation classique, qui est remboursée en secteur 1 à hauteur de 70%. De nombreuses plateformes devraient en profiter, qu’elles soient pilotées par des mutuelles santé, ou gérées par des médecins, à l’image par exemple de MaQuestionMédicale.fr, qui est passé l’année dernière de 600 praticiens à plus de 3 000.

Le bonus écologique et la prime à la conversion sont prolongés de six mois

Le secteur automobile fait partie des plus touchés par la crise du coronavirus. Pour stimuler les ventes de cette filière cette année, et ménager le portefeuille des Français, les montants du bonus écologique et de la prime à la conversion ont eux aussi été prolongés, pour six mois.

La prime à l'achat pour un véhicule hybride ou électrique restera donc à hauteur de 7 000 euros jusqu'à 30 juin 2021, alors qu’elle devait être réduite de 1 000 euros en ce mois de janvier. La prime à la conversion, ne change pas non plus : elle reste à 3 000 euros pour l’achat d’un véhicule thermique neuf et à 5 000 euros pour l’acquisition d’un véhicule hybride rechargeable ou électrique.

Enfin, alors qu’elle devait prendre fin elle aussi au 1er janvier, l’aide à l’achat d’un véhicule hybride diesel, a elle aussi été maintenue jusqu’au 30 juin 2020.

Relèvement du plafond de défiscalisation sur les dons « Coluche »

C’est une mesure qui devait inciter à davantage de solidarité en cette période de crise. L’année dernière, les dons adressés aux organismes venant en aides aux personnes en difficulté (Restos du cœur, Emmaüs, Banque alimentaire, Secours Populaire…) ont bénéficié d’une fiscalité plus avantageuse que d’habitude : la réduction d’impôt de 75% s’applique jusqu’à un plafond de 1 000 euros, et non plus de 552 euros comme par le passé. Ce doublement du plafond a été prolongé pour les dons qui seront effectués cette année.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES