Assurance divers

Rentrée des classes 2021 : le nouveau protocole sanitaire, de l'école primaire à l'université

Publié par le , Mis à jour le 02/09/2021 à 10:03

C’est le grand jour ! Ce jeudi 2 septembre 2021 petits et grands vont reprendre la direction des salles de classe pour la deuxième rentrée des classes sous Covid. Pour l’occasion, un nouveau protocole sanitaire a été mis en place avec pour but, affiché par le gouvernement, de "faire perdre le moins possible de journée de cours aux élèves", d'après le ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer. Il n’est pas nécessaire de détenir un passe sanitaire pour aller étudier mais des mesures ajustées à chaque niveau ont été choisies.  

À cause de la dégradation de la situation sanitaire ces dernières semaines, la rentrée scolaire aux Antilles et dans les zones rouges de la Guyane a été reportée, quant à elle, au 13 septembre.

Le protocole sanitaire dans les écoles primaires 

Dans les écoles primaires, les cours sont organisés en présentiel pour tous les élèves. Les masques sont obligatoires dans les salles de classes et même dans les cours de récréation dans certaines villes. Les sports de contacts sont interdits en intérieur. Enfin, les gestes barrières (aération, lavage de mains, désinfection des surfaces…) restent autant d’actualités qu’à la rentrée 2020.

Les élèves n’étant pas en âge de se faire vacciner, 600 000 tests seront réalisés chaque semaine, d’après le Ministère de l’Éducation. Dès le premier cas détecté, les classes fermeront pendant 7 jours et à partir de là les cours seront organisés en distanciel.

Les règles d’isolement dans les collèges et lycées

Comme ailleurs, les gestes barrières sont le nerf de la guerre pour éviter la propagation du virus. En cas de contamination, les directeurs et directrices d’établissements devront faire la liste des cas contacts à risque et ceux ayant fréquenté sans masque les malades puis devront prévenir les parents.

Les élèves vaccinés, ou ayant déjà eu le Covid, continueront à aller en cours, sur la base d'une attestation des parents. Les non-vaccinés resteront quant à eux à l'isolement, pendant une semaine. La vaccination étant ouverte dès 12 ans, 57 % des plus jeunes avait déjà reçu une première dose de vaccin fin août.

La stratégie sanitaire dans les universités

Il n’y a pas de jauge dans les salles et les amphithéâtres pour les 2,8 millions d’étudiants concernés. Ainsi, les étudiants vont pouvoir s’asseoir les uns à côté des autres, tout en conservant leur masque en intérieur.

Cependant, si trois cas positifs sont détectés dans une même unité d’enseignement sur une période de 7 jours, la CPAM sera saisie pour un suivi et avisera en fonction des cas. La ministre de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal, précise qu’”un étudiant vacciné ne sera pas soumis à l’isolement et pourra continuer à suivre les cours en présentiel”.

Dans tous les cas, 2,5 millions d’autotests vont être livrés aux établissements pour encourager les dépistages réguliers sur les campus.

Prendre une assurance scolaire : à quoi ça sert ?

L'assurance scolaire sert à garantir les dommages causés ou subis par votre enfant, grâce à la garantie responsabilité civile pour les dommages causés et à la garantie accident corporel pour les dommages subis. 

Pour vous aider à trouver l’assurance la plus adaptée à vos besoins, Assurland vous propose un formulaire à remplir et, en quelques clics, votre enfant sera protégé.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES