Dopage : Armstrong attaqué par une nouvelle assurance

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance - divers > Dopage : Armstrong attaqué par une nouvelle assurance

Actualité de l'assurance

Assurance - diversVoir toute son actualité

Dopage : Armstrong attaqué par une nouvelle assurance

|
Consultations : 1315
Commentaires : 0
3 millions d'euros réclamés à Lance Armstrong !

Les réactions se sont multipliées depuis que le célèbre cycliste, Lance Armstrong, 7 fois champion du Tour de France a avoué s’être dopé durant les compétitions, sur une télévision américaine. Si certains ont un peu approuvé son courage dans l’aveu de ses erreurs passées, d’autres n’ont pas hésité à le fusiller de reproches et d’insultes.

Pour leur part, les assurances du cycliste ont réclamé le remboursement de primes ayant été versées pour ses victoires au Tour de France. Si la compagnie d’assurance SCA a enjambé les premières poursuites, vient au tour de l’assurance « Nebraska Company ».

12 millions de dollars de remboursement pour SCA Promotions

Les tons étaient fermes pour cette compagnie d’assurance américaine : « M. Armstrong n’a aucunement le droit de garder la somme de la victoire, car il n’est réellement le vainqueur officiel d’aucun Tour de France ». Cette décision a été prise après que le professionnel s’est vu retiré de ses 7 victoires. Pour en savoir plus, relisez notre article à ce sujet. Cliquez ici.

La somme réclamée comprenait 7,5 millions de dollars qui sont équivalents au frais de justice touché en 2006 par Lance Armstrong et 5 millions de dollars versés à son nom correspondant aux dommages-intérêts.

De son côté, l’avocat du cycliste a souligné l’existence d’une clause dans le contrat mentionnant que l’assureur n’est pas en droit d’exiger un quelconque remboursement. 

La société « Nebraska Company » fait pression

Le champion déchu a aussi subi les offensives de la compagnie d’assurance « Nebraska Company ». Celle-ci recouvrait les bonus de M. Armstrong entre les années 1999 et 2001. Selon ABC News, la plainte de la société a été déposée le 28 février 2013 à Austin. Elle réclame à cet effet, 3 millions de dollars au Texan en plus de dommages intérêts.

L’avis d’Assurland : les conséquences sont lourdes pour le cycliste américain qui a subi et devra encore subir les attaques et les plaintes liées à l’affaire Armstrong.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS