• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

En 2015, vive la consommation durable !

Publié par le

Depuis le début de la crise, réduire ses dépenses est devenu l’une des préoccupations majeures des Français. Du côté du marché de l’automobile, l’année 2015 sera placée sous le signe de la consommation durable. Quant à la lutte contre le gaspillage elle est plus que jamais d’actualité.

L’apparition de nouvelles tendances

Dans le domaine de l’automobile à bas coût, le groupe Renault a fait office de grand précurseur avec la sortie remarquée des véhicules low cost de marques Logan et Duster. Aujourd’hui, la tendance c’est de dénicher les bons plans pour payer moins cher. C’est pourquoi, le covoiturage et l’autopartage séduisent de plus en plus d’automobilistes soucieux de réaliser quelques petites économies. Chaque jour de nouveaux modes de consommation collaborative font leur apparition sur le marché. Des modes de transports qui ne comptent pas forcément parmi les plus écologiques. En effet, se déplacer en train reste à ce jour la meilleure solution pour polluer moins.

Fini le gaspillage !

Les Français en ont marre de jeter, en 2015, c’est décidé, ils arrêtent de gaspiller ! Et dans ce domaine aussi, de nouvelles innovations sont sur le point de voir le jour. Par exemple, l’application OptiMiam qui a pour vocation d’être développée sur l’ensemble de la capitale. Le principe est de permettre aux consommateurs de géolocaliser les magasins qui acceptent de commercialiser les invendus à prix réduits. Une petite révolution sur le marché de l’alimentaire qui pourrait permettre d’arriver au niveau zéro gâchis au fil du temps. Une démarche responsable qui met directement en relation les distributeurs et les consommateurs. Ainsi, le bénéfice est double. Le consommateur sait dans quels magasins il doit se rendre pour consommer moins cher. Et le distributeur écoule plus facilement les stocks d’invendus au lieu de les jeter définitivement à la poubelle.

Autre idée astucieuse pour lutter efficacement contre le gaspillage alimentaire : le doggy bag.  Peu répandue en France, cette pratique permet d’emporter les restes de son propre repas au restaurant, à la maison. Selon un récent sondage, les trois-quarts des Français se disent prêts à adopter ce nouveau mode consommation anti-gaspillage dès 2015.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES