Environnement : ce qui change en France en 2022

Publié par Astrid Verdun le 03/01/2022 à 14:12 , Mis à jour le 21/01/2022 à 00:00

Avancer doucement mais sûrement vers une société plus écologique ? C’est ce qu’essaye de faire la France en mettant en place de nouvelles règles en 2022. Le point sur ce qui entre en vigueur cette année.

Plus de jouets en plastique offerts dans les restaurants

Au 1er janvier 2022, la mise à disposition de jouets en plastique gratuits dans le cadre de menus destinés aux enfants est interdite. D’après l’article 81 de la loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, seuls les jouets en d’autres matériaux, comme le carton ou le bois, sont autorisés. Les géants du fastfood McDonald's et Burger King ont déjà mis fin à la distribution de jouets en plastique depuis plusieurs mois sur le territoire français.

Moins de gaspillage concernant les invendus non alimentaires

Selon une étude publiée par l’Ademe en novembre 2021, 280 à 300 millions d’euros d'invendus dans les secteurs du textile, culturels, équipement de la maison et de l’ameublement sont éliminés chaque année en France.

En ce début d’année, ils ne peuvent plus être mis à la décharge ou incinérés. Les produits électriques et électroniques, les vêtements et les chaussures, les produits d’hygiène et de puériculture, les produits d’éveil et de loisirs, les livres et fournitures scolaires, les équipements de conservation et de cuisson des aliments. Au 31 décembre 2023, l’intégralité des produits seront soumis à cette législation.

Fin des fruits et légumes emballés dans du plastique

Les poireaux, courgettes, poivrons, concombres ou pommes, poires, oranges, kiwis ne doivent plus être vendus sous plastique. Cependant, les fruits et légumes produits ou importés avant le 1er janvier 2022 peuvent être vendus avec un conditionnement en plastique jusqu’au 1er juin 2022 « afin de permettre l’écoulement des stocks d’emballages », comme le précise le décret n° 2021-1318 du 8 octobre 2021.

Quant à certaines catégories « présentant un risque de détérioration à la vente en vrac », elles bénéficient d’une dérogation pendant encore quelques années, le temps de trouver des alternatives. C’est le cas des tomates cerises ou cocktail, pêches, raisin, nectarines ou abricots jusqu’au 30 juin 2023. Ou encore des framboises, fraises, myrtilles, mûres jusqu’au 30 juin 2026.

Fontaines d’eau potable en accès libre dans les lieux publics

Tous les établissements recevant du public doivent donner accès gratuitement à une fontaine d’eau potable lorsqu’ils peuvent accueillir plus de 300 personnes en même temps. Cela concernent les gares, les salles de spectacle, les supermarchés et les centres commerciaux. Ces lieux devront prévoir une fontaine supplémentaire par tranche de 300 personnes.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES