Faut-il souscrire une assurance « enseignant » ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance - divers > Faut-il souscrire une assurance « enseignant » ?

Actualité de l'assurance

Assurance - diversVoir toute son actualité

Faut-il souscrire une assurance « enseignant » ?

|
Consultations : 2296
Commentaires : 0
Un professeur doit-il s'assurer ?

38 764 enseignants Belges ont souscrit l’assurance « Academic » proposée par Ethias en juillet 2014. Mais est-il nécessaire de souscrire ce type de contrat ?

La responsabilité des enseignants est déjà couverte

L’établissement scolaire a le devoir de souscrire une assurance RC couvrant les professeurs. Cette assurance fonctionne pour les activités scolaires ou extra-scolaires approuvées. Ainsi, si par exemple un professeur endommage les lunettes d’un élève, c’est l’assurance de l’établissement qui remboursera les parents.

Mais cette assurance a des limites, il peut par exemple arriver que le professeur ou l’instituteur donnant un cours particulier endommage l’ordinateur portable de son élève par accident. Dans ce cas, l’assurance de l’établissement ne fonctionne pas. Elle ne fonctionnera pas non plus si des parents portent plainte contre le professeur ou l’instituteur. Dans ces cas, il est judicieux de souscrire une assurance « enseignant ».

Depuis maintenant quelques années, Ethias propose une assurance spécialement dédiée aux enseignants baptisée Modulo Enseignant. L’assurance se compose de l’option « Academic » qui est gratuite si l’enseignant est déjà couvert par une assurance familiale ou une assurance habitation et de l’option « Academic Plus » qui permet d’assurer les matériels informatiques utilisés par l’enseignant durant ses cours. La prime d’assurance annuelle du contrat est de 25 €.

Les enseignants sont-ils bien couverts en France ?

Comme en Belgique, l’institution scolaire est tenue de veiller à la sécurité des élèves. La responsabilité civile des enseignants est donc couverte par l’assurance souscrite par l’institution scolaire. Si l’enseignant a été imprudent ou négligent, sa responsabilité peut aussi être engagée. Mais il est aussi possible pour les enseignants de souscrire une assurance spécifique.

Ils peuvent par exemple souscrire des contrats leur permettant d’être bien couverts en toute circonstance. Le contrat de la Maif assure un soutien financier et moral dans le cas où ils subissent une agression ou un accident. En 2012, ils étaient près de 500 000 à souscrire le contrat de la Maif. Selon la Maif cet intérêt s’explique par la recrudescence de la violence scolaire. Le Crédit Mutuel propose lui aussi un contrat de ce type accessible aux professeurs et aux instituteurs.

Le coût des contrats varient généralement en fonction de la compagnie d’assurance, faire une comparaison peut aider à bénéficier d’un meilleur tarif.

Et pour les élèves, il y a évidemment l’indispensable assurance scolaire !

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS