Fraude à l'assurance : 2,5 milliards en 2014

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance - divers > Fraude à l'assurance : 2,5 milliards en 2014

Actualité de l'assurance

Assurance - diversVoir toute son actualité

Fraude à l'assurance : 2,5 milliards en 2014

|
Consultations : 1349
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Selon le dernier rapport de l’Agence pour la lutte contre la fraude à l’assurance (Alfa), la fraude à l’assurance a représenté l’année dernière un coût estimé à 2,5 milliards d’euros en dommages. Et, seuls 219 millions d’euros ont pu être récupérés par les compagnies d’assurance. Explications.

Un phénomène récurrent

Qu’il s’agisse d’une fausse déclaration au moment de souscrire une assurance, de la récupération de franchise ou encore de faux sinistres, la fraude à l’assurance n’est pas un phénomène marginal dans l’Hexagone.

Ainsi, en 2014, ce sont 42 529 cas de fraude qui ont été identifiés, soit une multiplication par quatre de la fraude par rapport aux chiffres de 2003, selon l’Alfa, entité créée conjointement par la Fédération Française des Sociétés d'Assurances (FFSA) et le Groupement des Entreprises Mutuelles d’Assurances (GEMA).

Grâce à cette détection des cas frauduleux, ce sont 219 millions d’euros qui n’ont pas été versés aux assurés fraudeurs. Une somme très mince par comparaison avec le coût de la fraude estimé à 2,5 milliards d’euros.

Assurances auto et habitation

En assurance auto, l’Alfa a identifié 27 000 cas frauduleux pour des enjeux financiers représentant 101 millions d’euros. Plus précisément, 48 % de ces cas concernaient des sinistres automobiles sans tiers identifié mais ils n’ont représenté que 14 % des montants non versés par les assureurs, soit 14,1 millions d’euros.

Fraude à l'assurance : les chiffres de 2014Les dommages corporels, quant à eux, ne concernent que 2 % des cas frauduleux mais 47 % de la facture avec 47,4 millions d’euros d’enjeux financiers. D’ailleurs, selon les assureurs, la fraude relative aux préjudices corporels s’est accentuée au cours des dernières années.

En incendie et risques divers (IRD), les dossiers sont moins nombreux avec 9 776 cas frauduleux identifiés mais leur poids financier s’avère plus important avec un coût moyen de 10 288 euros pour un sinistre frauduleux en 2014.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS