• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Germanwings : quid de l'indemnisation ?

Publié par le , Mis à jour le 03/04/2015 à 16:59

Terrible drame, le crash de l’A320 a coûté la vie à 150 personnes. Mais, qu’en est-il de l’indemnisation ? L’Argus de l’assurance fait un point sur les mécanismes qui entrent en jeu notamment pour l’indemnisation des victimes. Explications.

Un premier versement

Pour permettre aux familles d’affronter les dépenses les plus immédiates, Lufthansa a annoncé le versement aux familles d’une aide pouvant atteindre jusqu’à 50 000 euros, et ce, en vertu de l’article 28 de la Convention de Montréal.

D’ailleurs, si les sommes versées de manière anticipée sont généralement déduites de l’indemnisation ultérieure, la compagnie Germanwings a fait savoir que cette première aide était complètement indépendante des indemnités à venir.

Une provision à 300 millions

En vertu de la Convention de Montréal, le transporteur est responsable dès l’instant où le passager embarque dans l’appareil. Cette responsabilité ne prend fin qu’une fois le passager débarqué.

En l’occurrence, le suicide du copilote - si c’est cette piste qui est finalement retenue - ne peut constituer une exclusion de la police d’assurance souscrite par Germanwings. L’indemnisation pourra donc avoir lieu.

D’ailleurs, un porte-parole de Lufthansa a récemment annoncé que ce sont 300 millions de dollars qui avaient été provisionnés pour couvrir les probables demandes de dommages et intérêts formulées par les familles des victimes.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES