Gros plan sur le sauvetage en mer

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Actualité de l'assurance

Assurance - diversVoir toute son actualité

Gros plan sur le sauvetage en mer

|
Consultations : 1681
Commentaires : 0
La SNSM assure le sauvetage des personnes et le remorquage des embarcations

Vous envisagez bientôt un voyage au bord de la mer ? Connaissez-vous les dangers qu’il existe sur la plage ? Il est important de vous renseigner afin de connaître et bien respecter les consignes et les règles de sécurité.

En cas d’accident et en fonction de votre contrat, vous pourrez par exemple être couvert par votre assurance voyage, votre responsabilité civile ou votre garantie individuelle accidents.

En effet, le sauvetage en mer peut-être onéreux, mais il arrive que celui-ci soit  gratuit, en fonction des circonstances.

Sauvetage gratuit

  • Dans les 500 mètres

En cas d’incident survenu dans les 500 mètres bordant la plage, le sauvetage est gratuit et assuré par les sauveteurs présents dans les postes de secours.

  • En dehors des 500 mètres

Si le secours est porté dans un rayon dépassant les 500 mètres mais n’excédant pas 37 kilomètres (20 miles), le sauvetage est gratuit pour les personnes physiques. Seul le remorquage d’une embarcation sera facturé. Dans ce type de situation, l’intervention est réalisée par la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM).

Peu importe la distance à laquelle l’accident s’est produit, le rapatriement d’une embarcation reste gratuit dans le cas où l’utilisation d’un bateau de secours n’a pas été nécessaire.

Le sauvetage en mer payant

D’abord, il faut souligner que le secours proprement dit d’une personne est toujours gratuit. Par contre, les moyens mis en œuvre pour le sauvetage sont facturés. Voici quelques idées des prix à payer en fonction des équipements utilisés :

  • Le rapatriement d’une planche à voile coûte approximativement 90 euros ;
  • Il faut prévoir une centaine d’euros pour l’usage d’un scooter de mer ;
  • 250 euros de l’heure est facturé pour l’utilisation d’une vedette ;
  • L’intervention d’un hélicoptère est facturé environ 3 600 euros l’heure ;
  • Et le survol d’un avion Falcon coûte environ 7 000 euros l’heure.

Le coût des secours en mer peut être très onéreux, c’est pourquoi vous devez auprès de votre assureur les risques couverts en cas d’incident en mer.

A ce jour, les frais engagés pour rechercher une personne ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale. Seule une bonne assurance pourra vous indemniser.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS