Assurance - divers

Insurtech Business Week : Google évoque le parcours d'achat des assurances

Publié par le , Mis à jour le 03/10/2019 à 13:35

Pour leurs assurances, les Français commencent par les comparateurs de prix

Du dimanche 29 septembre au jeudi 3 octobre 2019, le Palais Brongniart, à Paris, accueille la nouvelle édition de l’Insurtech Business Week, événement européen en matière d'innovation dans le domaine de l'assurance, de l'assistance et de la prévention. A cette occasion, Google a présenté une étude consacrée au parcours d’achat des produits d’assurance.

Assurances : le parcours d’achat dure 18,4 jours

Pôle de compétitivité mondial créé par l'Etat en 2007, Finance Innovation organise cette année encore l’Insurtech Business Week. Parmi les invités, l’on trouve Google qui a dévoilé les enseignements de son étude dédiée au parcours d’achat des produits d’assurance.

Réalisée avec le concours du cabinet Nielsen, elle témoigne notamment de la place croissante du mobile lorsqu’il s’agit de souscrire une assurance auto, moto ou habitation. Un rôle de plus en plus central donc qui n’est pas sans incidence.

Si la durée du parcours d’achat atteint aujourd’hui 18,4 jours contre 16,9 jours en 2014, Google met en lumière une fragmentation plus prononcée entre les différents device (ordinateur, desktop et smartphone). Ainsi, en 2014, l’internaute consultait en moyenne 2,8 sites avant de sauter le pas contre 2,8 sites sur desktop ainsi que 3 sites sur mobile aujourd’hui.

Les comparateurs d’assurances plébiscités sur mobile

Directeur du pôle banque, assurance et fintech auprès du moteur de recherche Google, Stanislas Chavanat évoque une situation de « butinage ». Ainsi, le mobile permet de chercher une information à tout moment et en tout lieu.

Cité par L’Argus de l’assurance, il précise également que « deux-tiers des internautes » disent n’avoir pas aucune idée précise en tête lorsqu’ils commencent à faire leurs recherches. Tel est le cas pour 76 % des jeunes internautes entre 18 et 34 ans pour l’assurance habitation (74 % des sondés) et pour la santé où 64 % des internautes n’ont pas d’idée précise concernant leur futur assureur.

En matière d’assurance, l’importance du smartphone apparaît évidente : 32 % des internautes utilisent uniquement ce device pour souscrire leur assurance auto, 28 % y ont recours pour leur mutuelle santé et 28 % s’en servent pour leur assurance logement. D’ailleurs, c’est là que les comparateurs d’assurances s’illustrent grâce à leurs plateformes web qui « affichent de très bons indicateurs de rapidité » selon Stanislas Chavanat. Rien d’étonnant dès lors à ce que, pour le produit d’assurance automobile, 53 % des parcours sur mobile aient commencé sur un comparateur d’assurances.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES