Assurance - divers

Jeux Olympiques 2018 : quelle assurance pour le ski alpin ?

Publié par le , Mis à jour le 15/02/2018 à 13:43

Découvrez les épreuves olympiques du ski alpin

Lancés il y a quelques jours à Pyeongchang, en Corée du Sud, les Jeux Olympiques d’hiver sont l’occasion de retrouver certains sports emblématiques de la poudreuse. Parmi eux, l’on trouve le ski alpin, terminologie qui recouvre diverses épreuves. Mais, si vous souhaitez imiter les athlètes olympiques, intéressez-vous aussi à l’assurance. Explications.

Les épreuves de ski alpin aux Jeux Olympiques de Pyeongchang

Parler de « ski alpin », c’est évoquer plusieurs disciplines olympiques comme la descente, le super-G, le slalom, le Super-combiné ainsi que le slalom géant, épreuves que l’on retrouve toutes à l’édition 2018 des JO tant pour les hommes que pour les femmes.

Tour d’horizon de ces différentes épreuves sportives :

  • La descente

Plus vieille discipline sportive du ski alpin, elle est considérée comme la « discipline reine ». Mêlant vitesse et technicité, c’est l’épreuve la plus rapide et ses parcours sont les plus longs parmi les différentes épreuves du ski alpin.

 

  • Le super-G

Dénommée « Super giant slalom » dans la langue de Shakespeare, cette épreuve olympique est avec la descente l’autre discipline de vitesse. A y regarder de plus près, c’est une sorte de compromis entre la descente et le slalom géant, ce qui explique qu’il soit plus technique que la première épreuve citée et plus rapide que la dernière mentionnée.

 

  • Le slalom

Signifiant littéralement « piste la plus longue d’une pente », le slalom est sans conteste l’épreuve la plus technique du ski alpin nécessitant rapidité, agilité et agressivité. S’ils sont les plus courts, les parcours du slalom sont ceux qui comptent le plus grand nombre de portes.

 

  • Le slalom géant

Technique à l’instar du slalom, le slalom géant est toutefois plus rapide. Comme son nom l’indique, son parcours est plus long que celui du slalom et il nécessite une précision, un sens du rythme et une puissance adaptés pour aborder chaque virage dans les meilleures conditions.

Même si les Français ne sont a priori pas des prétendants au podium, on suivra avec attention les performances d’Adrien Théaux.

Du côté des skieuses françaises, Tessa Worley apparaît comme la favorite de l’épreuve. Elle devrait toutefois faire mieux que l’Italienne Federica Brignone, l’Américaine Mikaela Shiffrin et l'Allemande Viktoria Rebensburg.

 

  • Le Super-combiné

Comme son nom l’indique, cette épreuve du ski alpin combine plusieurs épreuves. En l’occurrence, les participants doivent effectuer une manche de descente suivie d’une manche de slalom dans la même journée, le cumul des chronos des deux manches permettant de déterminer le classement final. Aux JO de Pyeongchang, les Français Alexis Pinturault et Victor Muffat-Jeandet se sont illustrés remportant respectivement les médailles d’argent et de bronze derrière l’Autrichien Marcel Hirscher.

 

 

 

Ski alpin : et l’assurance ?

A l’instar d’autres disciplines sportives d’hiver comme le ski nordique par exemple, le ski alpin nécessite de posséder une bonne assurance en cas de « pépin » car, que l’on soit un sportif de haut niveau ou un amateur, nul n’est à l’abri d’un accident sur les pistes enneigées.

Les différentes épreuves constitutives du ski alpin relèvent de la Fédération Française de Ski (FFS) qui préconise la souscription d’une assurance de personnes pour la prise en charge des dégâts corporels éventuellement subis lors de la pratique sportive. En pratique, la Fédération propose différentes formules d’assurance adaptées aux besoins des pratiquants et assorties de tarifs avantageux et exclusifs.

Si vous décidez de souscrire une assurance en complément de votre « Licence Carte Neige », vous serez couvert pour les risques liés à la pratique du ski, même en hors-piste.

Trois acteurs de l’assurance répondent aux besoins assurantiels de la FFS : le courtier en assurance Verspieren, Europ Assistance en qualité d’assisteur ainsi que QBE pour l’assurance responsabilité civile (RC).

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES