• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Jeux Olympiques 2018 : quelle assurance pour pratiquer du ski nordique ?

Publié par le

Le biathlète Martin Fourcade est le porte-drapeau français des JO d'hiver 2018

A l’occasion des Jeux Olympiques qui se déroulent du 9 au 25 février 2018 à PyeongChang, nous avons décidé de mettre à l’honneur différents sports. Aujourd’hui focus sur les épreuves de ski nordique. Si toutes les personnes pratiquant du ski nordique ne sont pas forcément des sportifs olympiques, se renseigner sur l’assurance dédiée à ces sports est nécessaire au plus grand nombre.

Les épreuves de ski nordique aux Jeux Olympiques de PyeongChang

Parler de ski nordique, c’est faire référence à plusieurs disciplines de ski. Toutes d’inspiration scandinave, elles font partie des épreuves qui auront lieu aux JO. Au total ce n’est pas moins de 29 épreuves de ski nordique qui vont se dérouler à partir du 10 février. Mais au fait, quelles sont ces disciplines ? Tour de table de ces différents sports :

  • Biathlon

Apparue pour la première fois en 1960, cette discipline est très attendue par les Français. En effet, le porte-drapeau de la délégation Française, Martin Fourcade va essayer de marquer ces Jeux de son empreinte. Multiple médaillé olympique, Martin Fourcade sera accompagné de 11 autres Français. Au programme 11 épreuves (courses femmes, hommes et mixtes confondues) se dérouleront en Corée du Sud.

  • Combiné nordique

Depuis 1924 à Chamonix, le combiné nordique rythme les JO par ses 3 épreuves. Côté Français, 5 athlètes participeront aux différentes épreuves, dont Jason Lamy-Chapuis, champion olympique en 2010 à Vancouver.

  • Saut à ski

Le saut à ski a fait son entrée aux JO en 1924. Au total 4 épreuves seront disputées à partir du 10 février. Léa Lemare, Lucile Morat, Vincent Descombes Sevoie et Jonathan Learoyd vont représenter l’Hexagone dans ces épreuves pour le moins impressionnantes.

  • Ski de fond

Si le ski de fond est présent aux Jeux Olympiques depuis 1924, c’est à partir de 1952 que les premières épreuves féminines sont apparues. Pour cette édition 2018, 11 épreuves vont avoir lieu, femmes et hommes confondus. Pour y participer, la délégation française est conséquente puisqu’elle compte 13 athlètes.

Ski nordique : quelle assurance ?

Pas besoin d’être un sportif olympique pour aimer le ski nordique. Champion ou pas, la pratique du biathlon, combiné nordique, saut à ski ou ski de fond demande à être vigilant. En club ou en solo, il existe des couvertures dédiées au sport. Si vous n’êtes pas obligé de prendre une assurance sport, certains peuvent être intéressés par une assurance qui les couvre pour la pratique de ces disciplines sportives.

Ces 4 épreuves relèvent toutes de la Fédération Française de Ski (FFS). Cette dernière conseille de souscrire un contrat d’assurance de personnes couvrant les dommages corporels auxquels la pratique du ski peut exposer. Comme courtier officiel, la FFS a choisi de faire confiance à Verspieren. Les titulaires d’une Licence Carte Neige sont  assurés en Responsabilité Civile et Défense Recours dans le cadre des activités garanties. Ils peuvent également choisir une assurance en complément. Les licenciés peuvent alors choisir entre l’option Primo, l’option Medium, l’option Famille Medium, l’option Fond Medium ou l’option Optimum.

Pour ceux pratiquant le ski nordique en amateur, sans être affiliés à un club et sans avoir une Licence de la FFS, plusieurs contrats d’assurance peuvent garantir les risques liés au ski nordique. Les contrats santé, multirisques habitation, assurance scolaire ou bien encore individuelle accident peuvent intervenir en cas d’accident.

Pour ce qui est de du biathlon, sachez qu’à moins de faire la compétition très régulièrement, il n'y a pas besoin d'acheter de carabine. Si vous désirez en acquérir une, vous devez faire une demande de permis de port d'arme auprès de la Fédération Française de Ski.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES