• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

La loi Hamon va pousser les résiliations d'assurance auto

Publié par le

Avec l’arrivée de la loi Hamon depuis le 1er janvier 2015, les assureurs craignent de plus en plus une envolée de la résiliation d’assurance. En effet, cette loi permet aux assurés de résilier sans préavis leurs contrats d’assurance, auto, moto ou habitation, après 12 mois de souscription.

Résiliation assurance voiture : l’étude qui fait trembler les assureurs

Un rapport du cabinet de conseil Oliver Wyman met en exergue les résultats d’une étude réalisée auprès de 4 000 assurés en auto et MRH, au sujet de leur possibilité de résilier leur assurance.

Les assurés seraient particulièrement intéressés par la résiliation d’assurance auto (33 %) tandis que la résiliation d’assurance logement séduirait 27 % de personnes interrogées. Des chiffres qui font trembler le secteur de l’assurance, qui craint de véritables bouleversements dès 2016.

L’une des premières motivations de résiliation concerne sans surprise les tarifs d’assurance. En effet, pour 80 % des assurés interrogés, la cotisation est la première raison de leur potentiel changement d’assurance, pour un profil tourné vers Internet, moins de 35 ans, CSP+.

Si le taux de résiliation attendu pour ces contrats n’est pas impressionnant (de 15 % aujourd’hui à 16 ou 17 %), il représente tout de même un million de véhicules/logements qui peuvent potentiellement changer de contrat d’assurance.

De l’espoir pour les assureurs ?

Face à ces prévisions, il reste encore un espoir pour les assureurs : 47 % des assurés connaissent mal la loi Hamon et ses avantages.  Et ce n’est pas dans l’intérêt des assureurs de communiquer sur la loi Hamon.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES