Assurance - divers

La neige prive 300 000 foyer d'électricité et ralentit le trafic

Publié par le , Mis à jour le 15/11/2019 à 11:33

La Saône-et-Loire est toujours en vigilance orange neige-verglas ce vendredi 15 novembre

Le jeudi 14 novembre, la neige s'est abattue dans le sud-est de la France, de la Saône-et-Loire aux Alpes-Maritimes. Chutes d'arbres, routes bloquées, coupures d’électricité, trafic ferroviaire perturbé ainsi qu'un décès, le bilan de cette journée est déjà élevé.

300 000 foyers privés d'électricité à cause des chutes de neige

En cette matinée de vendredi 15 novembre, quatre départements restent fortement impactés par les chutes de neige : la Drôme, l'Isère, le Rhône et l'Ardèche. Pour l'heure, 300 000 foyers sont privés d'électricité. « Nous avons 300 000 foyers privés d’électricité. Il y a une neige très abondante. Les conditions de la nuit étaient difficiles et il est difficile de dire pour l’instant la date du rétablissement », renseigne Robin Devogelaere, directeur de la communication du gestionnaire du réseau de distribution d'électricité, sur BFMTV.

« Vu les diagnostics qui reviennent en cellule de crise nationale, le directeur technique a mobilisé encore plus de renforts. On va 'dispatcher' l'ensemble de ces équipes », poursuit-il. « C'est une situation exceptionnelle car c'est très concentré sur la même zone. C'est pour ça que nous avons des dégâts importants sur nos lignes électriques. On constate des arbres arrachés, des branches alourdies par la neige qui viennent se figer et créer des court-circuits, et le phénomène de neige collante qui vient s'agglomérer sur les câbles électriques », précise-t-il encore.

En terme de dégâts sur le réseau électrique, on constate déjà que deux lignes à haute tension ont été coupées. La première de 20 000 volts est tombée sous le poids de la neige à Tournon-sur-Rhône (Ardèche) vers 19 heures 30, d'après la préfecture ardéchoise. La seconde a chuté sur 25 maisons à Saint-Julien-en-Saint-Alban. Les occupants ont bien entendu été évacués par les secours et placés dans la salle des fêtes. Pour pallier ce genre de risques dans des zones où la neige frappe chaque année comme l'Ardèche, la Loire ou le Rhône, il peut être judicieux de souscrire à une assurance habitation comprenant une garantie neige.

Les trafics routiers et ferroviaires perturbés

Tout le trafic a été fortement secoué par ces événements météorologiques. D'après Bison Futé, plusieurs kilomètres de certains axes routiers de la région Auvergne-Rhône-Alpes ont vu se former des bouchons, en particulier entre Valence et Grenoble. Vinci Autouroutes a signalé d'importantes perturbations sur l'A7. Les poids lourds sont toujours interdits de circulation entre Lyon et Orange et certains ont dû stationner sur des aires d'autoroute comme l'aire de Saint-albain dans le sens Paris/Lyon sur l'A6. Ils ont également été interdits à partir de 16 heures sur toutes les autoroutes contournant Lyon : A6, A7, A42, A43, A46, A432.

En Ardèche, la préfecture a interdit de circuler aux transports de marchandises excédant 7,5 tonnes. Les pneus neiges sont désormais obligatoires sur tout le département pour tout véhicule en circulation. L'Isère a aussi appelé à différer tout déplacement non-indispensable et de ne pas tenter quelconque opération de type déneigement. Les transports scolaires sont également supprimés aujourd'hui dans la Loire, bien que les établissement scolaire restent ouverts. Dans la Drôme, quelques perturbations ont été relevées entre Chanas et Saint-Rambert d'Albon (1 300 poids lourds immobilisés pendant la nuit). Les RD38, RD82 et RD4 sont coupées. Quant aux dégâts occasionnés par la neige aux véhicules, il peuvent être remboursés de façon variable en fonction de votre forfait d'assurance automobile. Une garantie « bris de glace » peut par exemple être intéressante dans des conditions où le froid fragilise les vitres.

Une tragédie s'est également produite : un homme de 63 ans a perdu la vie à Roche (Isère) lors d'une chute d'arbre. Ce dernier et d'autres automobilistes tentaient de déplacer un arbre tombé en travers de la route lorsqu'un second s'est écrasé sur eux. Un homme de 27 ans a aussi été blessé dans l'accident. Il a été pris en charge à Bourgoin-Jailleu.

Côté SNCF, des chutes d'arbres sur les voies ont été constatées. La circulation a été interrompue sur trois axes depuis Grenoble, et ce jusqu'à vendredi midi au plus tôt. Les trois axes en question sont :

  • Grenoble-Lyon
  • Grenoble-Valence
  • Grenoble-Veynes

Un détournement par Chambéry (Savoie) et Ambérieu (Ain) est toutefois prévu pour joindre Grenoble et Lyon. Les axes Le-Puy-en-Velay-Lyon et Roanne-Lyon sont aussi arrêtés à cause d'une panne d'électricité.

Un train a également été évacué à Bourgoin-Jailleu. « On a pris en charge les clients, qui ont été rapatriés au choix vers Grenoble ou Lyon avec d'autres rames », témoigne une porte-parole de la SNCF Rhône-Alpes. Pas de victime à déplorer cependant.

Un département toujours en vigilance orange

Sur les basses altitudes, jusqu'à 20 cm de neige sont tombés. Les chutes ont par exemple atteint 15 cm à l'aérodrome de Lyon Saint-Exupéry et à Saint-Étienne. À partir de 300 mètres d'altitude, elles ont culminé jusqu'à 30 cm, comme à Montrevel dans l'Isère ou dans le massif du Vercors. Sept départements avaient été placés en vigilance orange neige-verglas hier (Saône-et-Loire, Drôme, Ain, Isère, Loire, Rhône, Ardèche). Ce matin, seule la Saône-et-Loire reste concernée par le signalement.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES