• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

La souscription d'assurance sur Internet a doublé entre 2015 et 2017

Publié par le

46 % des Français réfractaires à la souscription d'assurances sur Internet

Dans une étude dévoilée par CCM Benchmark Institut, il apparait que la souscription d’assurance en ligne a été multipliée par deux au cours des deux dernières années. Toutefois, près de la moitié des assurés apparaît réfractaire à ce mode de souscription, faute par exemple d’être en contact direct avec un conseiller. Coup de projecteur.

20 % des Français se sont déjà assurés en ligne

La nouvelle édition de l'étude consacrée à l’e-assurance et publiée par CCM Benchmark révèle que, hors assurance vie, 20 % des internautes français ont déjà souscrit une assurance sur Internet. Ils étaient 12 % en 2015.

Selon les auteurs de cette nouvelle étude, la loi Hamon sur la consommation qui facilite la résiliation des assurances a contribué à cette augmentation non négligeable.

Il se peut aussi que cette hausse du nombre des souscriptions en ligne résulte des efforts consentis par les assureurs pour l’amélioration du parcours client.

L’assurance auto-moto préférée par les Internautes

L’édition 2017 de l'étude e-assurance réalisée par CCM Benchmark laisse apparaître que les assurances auto et moto constituent les produits d’assurance les plus souscrits en ligne. En effet, ce type de contrats d’assurance a été conclu par 52 % des souscripteurs devant l’assurance habitation (44 %) et la mutuelle santé (24 %).

Notez aussi que, d’après cette nouvelle enquête dédiée à la souscription en ligne d’assurances, 46 % des Français disent être réfractaires à ce mode de souscription.

La majorité d’entre eux (ndlr : 67 %) confient être rassurés par la possibilité d’être en contact direct avec un conseiller, 39 % apprécient de pouvoir négocier les tarifs ou les conditions, 15 % estiment que les formulaires de souscription en ligne ne permettent pas une personnalisation suffisante du contrat ou encore 3 % évoquent la complexité de ces formulaires. Autant de pistes d’améliorations pour les acteurs du secteur des assurances en France.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES