• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Le groupe Réunica doit payer une lourde amende !

Publié par le , Mis à jour le 05/02/2015 à 15:58

Le groupe Réunica doit verser une amende de 400 000 € pour ne pas avoir notifié à l’avance sa fusion avec le groupe Arpège. La fusion a été réalisée en janvier 2010. La décision a été prise et rendue par l’Autorité de la concurrence le 31 janvier 2013. Les fusions d’entreprises ou de groupes doivent toujours être annoncées à l’avance.

La procédure n’est pas étrangère au groupe Réunica  

Le groupe Réunica a informé l’autorité administrative de la création de l’entreprise Réunima dans le cadre de sa collaboration avec Groupama en 2007. Il a également annoncé sa fusion avec le groupe Bayard en 2008. Ainsi, il n’y a pas de doute sur le fait que le groupe spécialisé en complémentaire santé et en solution d’assurance sache ce qu’il faut faire en matière de fusion, à savoir l’annoncer à l’avance.

Comment s’est déroulée la fusion entre Réunica et Arpège 

Bien que la fusion avec Arpège n’ait pas été annoncée à l’avance, le groupe Réunica connu dans le domaine de l’assurance a vite informé l’Autorité de la concurrence après la réalisation de l’opération en 2010. Comme la fusion ne présentait pas de problèmes de concurrence, l’autorité administrative l’a approuvée.

Aucun recours devant le Conseil d’État n’a été annoncé

Le groupe Réunica n’a pas encore informé le grand public de sa décision d’intenter un recours devant le Conseil d’État ou non. Il s’est contenté de dire dans un communiqué qu’il prend acte de la décision de l’Autorité de la Concurrence qui est la conséquence de la non-notification à l’avance d’une opération de rapprochement qui est survenue le 1er janvier 2010.

L’avis d’Assurland : à rappeler que le groupe Réunica envisage actuellement une opération de rapprochement avec un autre groupe. Il fusionnera peut-être avec Apicil, AG2R-La Mondiale ou Malakoff-Médéric cette année. Dans tous les cas, les dossiers des trois candidats pour une fusion seront étudiés jusqu’au mois de mars 2013.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES