• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Le métier de courtier d'assurance en pleine évolution

Publié par le , Mis à jour le 19/09/2012 à 12:05

Les Journées du Courtage qui se déroulent actuellement au Palais des Congrès de Paris ont laissé entendre que le métier de courtier d’assurance pourrait être menacé, notamment par deux directives européennes qui remettent en cause l’exercice de courtier, lit-on sur le site latribune.fr. Concrètement, qu’est-ce que cela va remettre en cause ?

Les courtiers d’assurance optimistes

Le dernier baromètre Opinion Way réalisé pour la compagnie d’assurance April dévoilait que les courtiers d’assurance envisagent leur avenir professionnel plutôt sereinement.

La majorité (75 %) des courtiers interrogés juge que leur métier se porte bien et 62 % voient même des possibilités de croissance. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à relire notre article sur le baromètre Opinion Way-April 2012.

Pourtant l’Europe risque de faire évoluer le secteur et les conséquences ne sont pas encore bien établies.

Le métier va pourtant être amené à évoluer

Les Journées du courtage ont été l’occasion d’aborder l’actualité législative relative au métier de courtier à l’échelle européenne. Deux directives européennes Mif II et la directive intermédiation d'assurance II (DIA II) devraient avoir des conséquences sur le secteur.

Concernant le texte Mif II penche vers la mise en place d’un conseil indépendant impliquant la fin des versements de commissions. Une décision qui risque d’avoir des conséquences sur la rémunération des courtiers en France. L’hexagone prône plutôt de son côté la transparence en matière de rémunération.

La DIA II quant à elle prône justement la transparence de la rémunération des intermédiaires en assurance vie (comparez les formules ici) (et à terme en assurance dommage) : quelle est la nature et le montant de sa rémunération ?

C’est donc surtout le mode de rémunération qui est remis en cause. La question étant de savoir les conséquences futures sur le métier de courtier…affaire à suivre.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES