Assurance divers

Leocare lève 15 millions d'euros et s'arme de trois nouveaux services pour 2021

Publié par le , Mis à jour le 22/01/2021 à 13:54

Nous attendions les premières bonnes nouvelles de l’exercice 2021 pour nos assurtech. L'une d'entre elles est finalement venue de Leocare : la néoassurance multiservices (habitation, auto, moto, smartphone) lancée en 2017, vient de lever 15 millions d’euros, dans le but de déployer notamment trois nouveaux services cette année.

Déjà 20 000 clients, et 120 000 à la fin de l'année ?

Croitre tant qu’il est possible de croitre. Telle semble être la devise de Leocare, engagé dans une croissance effrénée depuis son lancement il y a deux ans et demi. L’assurtech compte déjà 20 000 clients et enregistre un montant d’1 million d’euros de nouvelles primes chaque mois.

Il faut dire que, depuis le début, Leocare mise tout sur la simplicité et l’accessibilité : une offre accessible à 100% depuis son smartphone, et qui permet de regrouper les assurances du quotidien : l’habitation, l’auto (ou la moto) et la couverture de son smartphone. Le tout avec des prix très concurrentiels (habitation dès 6,63€/mois, auto dès 17,50€/mois, moto dès 15€/mois, smartphone dès 1,30€/mois) mais sans négliger le service client, largement plébiscité sur les stores.

Une offre plébiscitée l'année dernière

Dès son arrivée sur le marché, à l’issue d’un concours, Leocare avait frappé un grand coup, avec un contrat alors inédit, 100% mobile pour la voiture et la maison. En phase avec ce qu’on appelait alors « les nouveaux usages digitaux », la jeune pousse proposait une souscription à effectuer entièrement en ligne, avec prise en photo des justificatifs, signature électronique, et donc aucun document à envoyer.

Quelques collectes de fonds plus tard, Leocare a également profité de l’engouement pour les assurtech constaté l’année dernière. Dans l’incapacité de se rendre en agence, les Français sont en effet nombreux à avoir privilégié les assureurs en ligne. D’autant que ces nouvelles formules sont également très flexibles. Les assurés auto de Leocare ont pu par exemple abaisser leur niveau de garantie lors du premier confinement (puisqu’ils ne conduisaient plus) et réduire ainsi leurs cotisations d’assurances de 25%, selon l’assurtech, qui a par ailleurs gelé ses tarifs pour l’année à venir, à l’image d’autres assureurs historiques, par solidarité avec leurs assurés.

C’est pour poursuivre sur cette lancée, avec une croissance actuelle de l’ordre de 38% (au mois par mois), que Leocare a conclu ce tour de table de 15 millions d’euros auprès de trois fonds d’investissement : Felix Capital, Ventech et Daphni. Mais avec quelles priorités ?

Trois nouveaux services d'ici le printemps

« Dans les prochaines semaines, nous irons encore plus loin pour améliorer l’expérience de nos clients ainsi que des nouveaux produits comme le vélo pour mieux couvrir les besoins du foyer », annonce Christophe Dandois, le co-fondateur. Un nouveau produit, donc, le vélo, mais aussi trois nouveaux services à partir du printemps 2021, tous basés sur l’intelligence artificielle.

Tout d’abord le lancement d’un « bot » (comprendre : d’un robot) pour échanger avec les assurés et accélérer la gestion des sinistres (Leocare espère une division par trois du temps nécessaire). Le robot informera en temps réel les clients de l’avancée de leur indemnisation, via l’application.

Au rayon des nouveautés, Leocare veut aussi proposer à ses assurés auto un service de prévention routière, qui les alerte à l’approche d’une zone à risque. Enfin, l’application veut mettre sur pied une « Marketplace » (place de marché) qui permettra aux assurés de choisir parmi de nombreux professionnels sélectionnés par Leocare pour les travaux liés à leurs sinistres, notamment domestiques.

La concurrence s'annonce féroce cette année

C’est d’ailleurs bien sur l’assurance habitation que Leocare devra tenter de se montrer le plus compétitif. En effet, ses concurrents digitaux sont également en train de monter en puissance pour 2021 : Luko a levé pas moins de 50 millions d’euros en fin d’année dernière, et Lovys vient de conclure un tour de table de 17 millions d’euros. Sans parler de l’arrivée sur le marché du géant américain Lemonade, qui pousse naturellement nos assurtech hexagonales à s’armer en vue du prochain exercice.

Toutefois, malgré cette concurrence, Leocare affiche des objectifs ambitieux : gagner 100 000 clients d’ici la fin de l’année, une croissance multipliée par sept à la même échéance, et le doublement de ses effectifs pour y parvenir.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}