Les assurances affinitaires fortement contestées

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance - divers > Les assurances affinitaires fortement contestées

Actualité de l'assurance

Assurance - diversVoir toute son actualité

Les assurances affinitaires fortement contestées

|
Consultations : 712
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Ordinateurs, télévisions, tablettes et smartphones…. les écrans font aujourd’hui partie intégrante de notre quotidien. Une multiplication qui pousse les acheteurs à contracter des assurances facultatives, dites affinitaires, pas toujours pertinentes et très critiquées. Etat des lieux !

Des pratiques abusives dénoncées par les associations de consommateurs

Si les assurances affinitaires ne sont facturées que quelques euros, elles sont pourtant récriées depuis quelques années par les associations. Un mal de reconnaissance des assurances affinitaires qui s’explique de plusieurs manières :  

  • compte tenu de  leur faible intérêt sur le long terme, l’UFC Que Choisir estime ainsi que les consommateurs devraient pouvoir être en mesure de résilier un contrat d’assurance rapidement
  • sont ensuite dénoncés les nombreuses exclusions de garantie de ce type d’assurance et leur prix peu cohérent avec l’offre proposée (vol de téléphone portable remboursé uniquement en cas d’agression physique par exemple)
  • est aussi mis en avant la forte rentabilité des assurances facultatives face au taux moindre de sinistralité. 
  • enfin, l’assurance affinitaire n’est pas soumise à la loi Hamon qui permet à résilier son contrat de mobile par anticipation
  • téléphone portable assurance

Assurance affinitaire : la loi Hamon au secours des consommateurs

Heureusement pour le consommateur, il existe depuis 2015 une parade à ce système grâce à la mise en application de la loi Hamon. Une loi sur la multi-assurance qui a pour ambition de protéger les consommateurs et leur permettre de résilier plus facilement leurs assurances (délai fixé à 14 jours pour annuler son inscription à une assurance affinitaire). Objectifs : augmenter la concurrence et faire baisser, à terme, les tarifs d’assurance, mais aussi éviter d’imposer des services facturés deux fois au consommateur.  

N'hésitez pas, lors de votre prochain achat, à vous renseigner auprès de votre assureur afin de déterminer dans quelle limite la contraction de ce type d’assurance serait intéressante.

 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS