Les assurances au banc des accusés

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Actualité de l'assurance

Assurance - diversVoir toute son actualité

Les assurances au banc des accusés

|
Consultations : 1275
Commentaires : 0
Les assureurs, parfois mal vus

Les activités des assureurs suscitent souvent des remarques pas toujours élogieuses. De plus, certains faits vécus viennent souvent accentuer les appréhensions des citoyens vis des assureurs.

Des clauses souvent incomprises

Une multitude d’assureurs propose leurs services en ligne avec différentes formules standards ou sur mesure. Seulement, les gens comprennent-ils bien l’étendue et les modalités d’application des garanties qu’ils contractent avec les assureurs ? Il semble bien que non ! Ou s’ils pensent bien maitriser le contenu de son contrat, il leur arrive tout même de faire face à de mauvaises surprises en cas de sinistre. Cependant, dans certains cas ils ne peuvent pas faire autrement, car ces derniers sont plus ou moins obligés. Par exemple, lors d’un achat d’un téléphone portable, le vendeur suggère vigoureusement une assurance contre le vol. Seulement cette garantie n’entre en vigueur que s’il y a eu vol caractérisé, autrement dit avec violence. Or, en général, le téléphone volé est souvent l’œuvre d’un pickpocket (sans violence). La garantie ne fonctionne donc pas.

Pour cause de sur-sinistralité

Par ailleurs, certaines compagnies d’assurance pratiquent la politique de « sur-sinistralité » pour rayer de leur liste certains assurés qui cumulent un peu trop de dégâts indemnisables. Par exemple, si une habitation subit plusieurs sinistres successifs dans l’année, il n’est pas sûr que son assurance habitation soit systématiquement reconduite l’année suivante.

L’assuré subira ainsi la résiliation pour cause de sur-sinistralité. Les chiffres sont éloquents : 640 000 personnes en seraient victimes chaque année en France  selon l'association de consommateurs UFC Que Choisir.

Bref, à bien y regarder, il apparait que les assureurs semblent surtout tabler sur la méconnaissance par les assurés de tous les arcanes qui caractérisent l’activité. Aussi avec un bon conseiller en assurance, il serait plus facile d’esquiver toutes ces désagréments.

Pour connaitre la tendance des assureurs, n’hésitez pas à consulter leur classement sur le site Opinion-assurances.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS